fbpx
Le producteur de pommes de terre Clément Gagnon rencontré à Saguenay alors qu’il lui restait 10 % de ses champs à récolter. Crédits photo : Martin Ménard/TCN

Le producteur de pommes de terre Clément Gagnon rencontré à Saguenay alors qu’il lui restait 10 % de ses champs à récolter. Crédits photo : Martin Ménard/TCN

La Terre au Saguenay–Lac-Saint-Jean

La Terre a rencontré Clément Gagnon, à Saguenay, qui terminait sa récolte de pommes de terre avec un rendement de près de 20 tonnes à l’acre.

« C’est une année merveilleuse pour les rendements. Dans certaines variétés, on a battu des records. Par contre, il faut faire attention, car la pomme de terre est gorgée d’eau présentement; elle est plus sensible aux blessures, il faut y aller plus lentement. […] Ici, la problématique, c’est souvent le climat pour récolter, mais depuis deux semaines, la température est de notre côté. Ça va bien », a souligné M. Gagnon, dont seulement 10 % des champs restaient à récolter.

Les agriculteurs se dépêchaient avant la pluie. De passage à Dolbeau-Mistassini, au Lac-Saint-Jean, le journaliste de La Terre est monté dans le tracteur avec Alexandre Montminy, qui travaillait le sol de nuit pour la Ferme Gaston Morin et Fils. Il a fait mention d’une récolte ordinaire de maïs ensilage, mais d’une bonne récolte dans les champs de céréales. « C’est quand même de quoi de bon cette année dans le blé. Avec 2 tonnes à l’acre, le rendement est là. La paille était haute aussi », a-t-il expliqué.

À Dolbeau-Mistassini, au Lac-Saint-Jean, Alexandre Montminy a permis au journaliste de La Terre de monter à bord de son tracteur en pleine noirceur.

À Dolbeau-Mistassini, au Lac-Saint-Jean, Alexandre Montminy a permis au journaliste de La Terre de monter à bord de son tracteur en pleine noirceur.

VOIR AUSSI
« Un tsunami de soya »