fbpx
Pour son édition 2020, l’exposition horticole de Québec Vert devrait adopter une formule hybride permettant d’accueillir le public tout en diffusant du contenu en ligne. Photo : Archives/TCN

Pour son édition 2020, l’exposition horticole de Québec Vert devrait adopter une formule hybride permettant d’accueillir le public tout en diffusant du contenu en ligne. Photo : Archives/TCN

Retour progressif des événements « en chair et en os »

En raison de l’assouplissement des règles sanitaires liées à la COVID-19, certains des grands événements agricoles devraient ouvrir leurs portes aux participants cet automne.

Québec Vert a annoncé sur son site Web que son exposition annuelle consacrée à l’horticulture ornementale aurait bel et bien lieu à Drummondville du 18 au 20 novembre prochains. Les organisateurs planchent sur une formule hybride.

« On prépare une exposition plancher avec un certain nombre de conférences qui vont respecter les règles sanitaires telles que formulées par la Santé publique », confirme Nathalie Deschênes, directrice adjointe chez Québec Vert.

Pour éviter les rassemblements de plus de 250 personnes, les participants devront notamment réserver une plage horaire pour leur visite et suivre un parcours parmi les différents kiosques. À noter que la formule de l’événement pourrait toutefois changer selon l’évolution de la pandémie.

À cette exposition « en chair et en os » s’ajoutera un volet virtuel, qui inclura la diffusion de conférences en direct et préenregistrées. « Cette formule nous permettra de solliciter des conférenciers de l’extérieur, mais aussi de rejoindre nos membres des régions éloignées. Pour nous, c’est important de diffuser les connaissances à nos membres, d’autant plus que l’industrie a connu une année exceptionnelle », souligne Mme Deschênes.

Du côté du CRAAQ

Du côté du Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ), on signale que la plupart des événements prévus à l’automne sont maintenus, bien que plusieurs changements soient à prévoir.

Par exemple, la journée Perspectives agroalimentaires du CRAAQ, qui devait avoir lieu ce printemps, aura lieu sous la forme de trois webinaires les 22 septembre, 6 octobre et 20 octobre prochains.

Le Symposium sur les bovins laitiers devrait se tenir sur deux avant-midis les 3 et 4 novembre prochains en format virtuel, bien que le comité organisateur évalue la possibilité d’accueillir une soixantaine de participants à Drummondville. Quant au Colloque Gestion, il aura lieu le 24 novembre à Victoriaville en formule mixte.

« On teste actuellement de nouvelles plateformes plus immersives qui permettraient aux conférenciers de voir les participants et interagir avec eux », a précisé Karine Beaupré, responsable des partenariats au CRAAQ.

Pas de Journées horticoles cette année

Les inconditionnels des Journées horticoles et grandes cultures de Saint-Rémi, en Montérégie, devront toutefois prendre leur mal en patience, puisque la tenue du prochain événement a été repoussée à l’an prochain. « La décision d’annuler a été prise assez tôt durant la pandémie, explique Isabelle Matteau, coordonnatrice au CLD des Jardins-de-Napierville, qui organise l’événement. À notre avis, la limite de 250 personnes ne permettait pas à nos exposants de rencontrer leur public et la décision du gouvernement nous laissait peu de temps pour tout réorganiser. On se reprendra pour le 25e anniversaire comme il se doit. »