fbpx
Photo : Shutterstock.com

Photo : Shutterstock.com

Pas de passeport vaccinal chez les grands transformateurs

Le gouvernement fédéral, les services de santé du Québec et certaines grandes institutions comme les banques exigeront bientôt que leurs employés soient vaccinés. Les transformateurs agroalimentaires contactés par La Terre n’emboîteront toutefois pas le pas.

Chez Olymel, Richard Vigneault confirme que le passeport vaccinal ne sera pas exigé à l’entrée des usines. « Nous avons des campagnes de vaccination qui se poursuivent et la panoplie de mesures sanitaires qui ont été mises en place à l’entrée et à l’intérieur des usines pour prévenir la propagation de la COVID-19 sont toujours en vigueur », mentionne-t-il. Le son de cloche est le même du côté de la compagnie mère, Sollio Groupe Coopératif. Chez Agropur, Diane Jubinville, directrice des communications externes, indique que la coopérative encourage la vaccination, « mais il n’y a pas d’exigence du passeport vaccinal, autant pour les cadres que pour les employés ».

Du côté des vétérinaires

Dès le 15 octobre, tous les intervenants de la santé et des services sociaux du Québec devront être vaccinés. Cette mesure ne s’applique pas aux vétérinaires, précise le président de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec (OMVQ), Gaston Rioux. Ce dernier indique que des vétérinaires ont néanmoins contacté l’Ordre pour savoir s’ils pouvaient exiger que leurs clients soient vaccinés, mais aucun, à sa connaissance, n’exige le vaccin pour sa clientèle ou ses employés, précise-t-il. Le président ajoute que des mesures de sécurité sont prises et qu’il existe une relation de confiance entre les vétérinaires et les éleveurs.

Gaston Rioux souligne que le contexte de pandémie ne nuit pas outre mesure au travail des vétérinaires, mais il rappelle que ces derniers sont « fatigués et débordés en raison de la pénurie de main-d’œuvre ». Il rappelle les résultats d’un récent sondage réalisé auprès des membres de l’OMVQ révélant que près de 50 % des vétérinaires songent à quitter la pratique. Un plan stratégique a été mis en place pour creuser la question et trouver des solutions.