fbpx
La rumeur provient d’un message vocal largement diffusé sur Messenger à l’effet que les produits d’Olymel provenant de l’usine de Yamachiche peuvent transmettre la COVID-19. Photo: Archives/TCN

La rumeur provient d’un message vocal largement diffusé sur Messenger à l’effet que les produits d’Olymel provenant de l’usine de Yamachiche peuvent transmettre la COVID-19. Photo: Archives/TCN

COVID-19: Olymel dément une rumeur sur la contamination de ses produits

Olymel a dû se défendre vendredi relativement à la rumeur que des produits provenant de son usine de Yamachiche, fermée depuis la fin de semaine dernière, pouvaient transmettre la COVID-19. Or, selon les autorités, il n’y a pour le moment aucune preuve que le virus puisse se propager par les aliments.

Radio-Canada rapporte que le message vocal d’une femme anonyme a été diffusé largement sur les réseaux sociaux. Cette dernière y fait part de son inquiétude, alors que plusieurs employés de l’usine de Yamachiche, en Mauricie, ont été testés positifs à la COVID-19 au cours des derniers jours. Elle invite donc les consommateurs à se départir des produits d’Olymel et d’éviter d’en acheter.

Dans un communiqué, l’entreprise souligne que l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) et les responsables de la santé « n’ont trouvé aucun exemple de transmission de COVID-19 dans un aliment ».

Sur son site web, l’agence indique d’ailleurs qu’elle ne prévoit aucun rappel ou retrait de produits alimentaires du marché en raison d’une contamination par la COVID-19.