fbpx
La famille Lefebvre St-Arnaud a fondé les Jardins Bio Campanipol en 1992. De gauche à droite : Robert St-Arnaud, Charles St-Arnaud, Danielle Lefebvre, Félix St-Arnaud et Florence Lefebvre St-Arnaud. Photo : Gracieuseté des Jardins bio Campanipol

La famille Lefebvre St-Arnaud a fondé les Jardins Bio Campanipol en 1992. De gauche à droite : Robert St-Arnaud, Charles St-Arnaud, Danielle Lefebvre, Félix St-Arnaud et Florence Lefebvre St-Arnaud. Photo : Gracieuseté des Jardins bio Campanipol

Des paniers bio distribués aux employés

Cent cinquante paniers bio sont en route pour Trois-Rivières alors que l’équipe de 22 personnes termine la préparation d’environ 160 autres destinés à des clients de Québec lorsque Florence Lefebvre Saint-Arnaud prend une pause pour s’entretenir avec La Terre.

« En ce moment, c’est notamment du pak choï, des oignons verts, de la raviole, des fraises, des tomates, etc. », énumère la copropriétaire, avec ses parents et ses deux frères, des Jardins Bio Campanipol. Cinq cent trente-cinq paniers aux saveurs évolutives de la saison seront livrés cette semaine. Ce sera comme ça jusqu’en novembre.

« On compte sur un bon noyau d’employés; ils sont parfois avec nous depuis 15-20 ans », signale Florence. « La rétention des travailleurs est plus difficile depuis 4 à 5 ans, mais tout ce qu’on peut faire pour améliorer le bien-être de nos employés, on le fait », explique l’agricultrice. La conciliation travail-famille fait partie des priorités des Jardins Bio Campanipol depuis les tout débuts, indique-t-elle. De nouvelles initiatives s’ajoutent cependant.

Les employés cumulant au moins une année d’ancienneté, par exemple, profitent maintenant d’un remboursement partiel des frais des formations qu’ils souhaiteraient suivre pendant la saison morte. « On est assez fiers de ça, souligne Florence. C’est une façon de s’assurer qu’ils pensent à nous pendant l’hiver. »

Parmi la somme des gestes posés pour relever le « niveau de bonheur des employés », la ferme offre maintenant des gants et des genouillères à son personnel. Des dîners d’équipe, avec poulet ou pizza au menu, sont aussi organisés pour marquer certaines étapes importantes de la saison. « On mange et on fraternise. C’est important d’avoir une équipe soudée, et ça passe par ce genre de petits moments. On sent beaucoup de reconnaissance pour ces petits moments-là. »

Plus encore, les employés des Jardins Bio Campanipol peuvent désormais goûter, au sens littéral, le fruit de leur labeur. Chaque travailleur à temps plein reçoit un petit panier bio chaque semaine, souligne la copropriétaire. « Je crois que de voir le produit final de leur travail dans un panier qui leur est donné, c’est aussi une fierté pour eux », mentionne Florence. 

***

Les Jardins Bio Campanipol ont été sélectionnés par le Centre d’emploi agricole de la Mauricie dans le cadre de l’édition spéciale Nos Étoiles. Celle-ci met en lumière l’évolution des pratiques RH des entreprises agricoles ayant déjà participé au concours Ma ferme, mon monde, une initiative d’AGRIcarrières.

En novembre, vous serez invités à voter pour votre entreprise Coup de cœur. Restez à l’affût!

Claude Fortin, collaboration spéciale