fbpx

Nouvelle insolite : Une taxe qui coupe la faim

Le gouvernement hongrois songe à lancer une taxe-hamburger

Sans doute inspiré par le régime minceur que doit subir le budget du pays, le gouvernement hongrois songe à introduire une taxe-hamburger, selon le site de nouvelles de Sympatico.

Le ministre hongrois de l’Économie, György Matolcsy, a annoncé qu’une telle mesure était à l’étude sur le site du parlement hongrois. Cette dernière aurait un objectif visant la santé publique tout en regarnissant en partie les coffres de l’État.

« Les études des dernières années sur les habitudes alimentaires des Hongrois et les effets sur la santé montrent que les problèmes liés à une trop grande consommation de gras et de sel ont augmenté », indique le ministre.
« Pour retourner ce processus, les différents ministères examinent les impôts qui pourraient être introduits, leurs effets économiques, mais les produits concernés, les montants et l’utilisation des recettes provenant de ces taxes sont encore inconnus », a ajouté M. Matolcsy.
La mesure viserait surtout les chaînes de restauration rapide, mais pourrait également affecter les restaurants plus traditionnels, puisque la gastronomie hongroise n’est pas réputée pour sa légèreté. La taxe devrait frapper tout ce qui est jugé trop gras ou trop salé.

Comme bien des pays d’Europe, le gouvernement hongrois doit réduire ses dépenses. D’autres secteurs que l’alimentation ont fait l’objet de taxes controversées en Hongrie, tels que ceux des banques, des sociétés de télécommunications, de l’énergie et de la distribution.