fbpx

Maple Lodge Farms dans l'eau chaude

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a logé 60 chefs d‘accusation criminels contre l’ontarienne Maple Lodge Farms pour avoir violé plusieurs lois canadiennes sur les animaux.

L’ACIA allègue entre autres que Maple Lodge Farms a fait preuve de négligence ayant causé des souffrances indues et entraîné la mort de milliers de poulets en les exposant indument aux intempéries lors de leur transport à l’abattoir durant les hivers 2008 à 2010. À cela s’ajoutent des sanctions administratives pécuniaires au chapitre du transport totalisant 120, 600 $ durant la première moitié de 2011. Sa filiale, Nadeau Ferme Avicole, a aussi été prise en défaut sur le même motif et a écopé de pénalités s’élevant à 45 000$.

Dans un communiqué émis le 9 janvier 2012, Maple Lodge Farms parle de deux chargements, l’un transporté les 30 et 31 décembre 2008 et l’autre le 23 février 2009. « Nous sommes peinés et préoccupés que ces incidents soient survenus. Il est très regrettable de savoir que des oiseaux ont péri pendant le transport », a précisé la plus grande entreprise de transformation au Canada. Maple Lodge Farms affirme aussi « avoir à cœur de traiter les poulets avec respect, de manière sécuritaire et sans cruauté ».

L’entreprise ajoute « avoir investi plus de 35 M$ au cours des trois dernières années » dans l’amélioration de son équipement de transport afin de réduire le stress des poulets. Selon ses dires, cela en fera le premier transformateur en Amérique du Nord à implanter un système de transport modulaire pour la volaille qui améliorera grandement les conditions de manutention.