fbpx
Coca-Cola propose une boisson Érable du Québec avec un visuel rappelant le drapeau de la province et un texte expliquant que Coke s’inspire de la tradition du temps des sucres.

Coca-Cola propose une boisson Érable du Québec avec un visuel rappelant le drapeau de la province et un texte expliquant que Coke s’inspire de la tradition du temps des sucres.

Du Coke à l’érable sans érable?

Le géant des boissons gazeuses Coca-Cola propose une toute nouvelle boisson nommée Érable du Québec, disant s’inspirer de la tradition québécoise du temps des sucres. Seul hic : il n’y a pas de sirop d’érable dans la liste des ingrédients sucrants du produit.

La boisson est sucrée avec du sucre de canne auquel on a ajouté du colorant au caramel et de l’essence naturelle.

« C’est assez insultant! Si au moins ils avaient la décence de mettre du vrai sirop d’érable dans la boisson », s’offusque Simon Trépanier, directeur général des Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ).

La Terre a demandé à Coca-Cola pourquoi elle prenait l’image de la tradition du temps des sucres du Québec sans utiliser le sirop d’érable comme ingrédient sucrant dans son produit. La compagnie s’est limitée à répondre que « le Coca-Cola Érable du Québec est fabriqué à partir d’arômes naturels qui contiennent du vrai sirop d’érable du Québec ».

Awa Diarra et Kevin Crevrer viennent fièrement de faire entrer au Costco leur boisson gazeuse Bec Cola à base de vrai sirop d’érable. Ils croient cependant que leurs ventes souffriront de l’arrivée du Coca-Cola Érable du Québec. Photo : Gracieuseté de Bec Cola

Awa Diarra et Kevin Crevrer viennent fièrement de faire entrer au Costco leur boisson gazeuse Bec Cola à base de vrai sirop d’érable. Ils croient cependant que leurs ventes souffriront de l’arrivée du Coca-Cola Érable du Québec. Photo : Gracieuseté de Bec Cola

Un compétiteur sous le choc

Kevin Crevrer est sous le choc face à l’arrivée du Coca-Cola Érable du Québec. Ce produit pourrait faire du mal à sa boisson gazeuse nommée
Bec Cola, fabriquée au Québec et réellement à base de sirop d’érable. « Le sirop l’érable, c’est notre ingrédient le plus important après l’eau. On achète 20 tonnes de sirop par année pour produire 500 000 bouteilles [de Bec Cola]. Le Coca-Cola Érable du Québec risque d’avoir un énorme impact [négatif] sur nos ventes. Et sa publicité trompe les gens en leur faisant croire qu’il y a du sirop d’érable dans leur produit alors qu’il n’y en a pas », dit le copropriétaire de Bec Cola.

Il n’y a pas de sirop d’érable dans la liste des ingrédients significatifs du Coca-Cola Érable du Québec.

Il n’y a pas de sirop d’érable dans la liste des ingrédients significatifs du Coca-Cola Érable du Québec.

Légal

Ce n’est pas la première fois que le terme « érable » est employé sur des emballages de produits alimentaires dans lesquels on trouve très peu de sirop d’érable. Par exemple, le yogourt Liberté à saveur d’érable, confectionné à Saint-Hyacinthe, ne contient pas de sirop dans sa liste d’ingrédients. L’Agence canadienne d’inspection des aliments affirme que ces produits sont légaux. « Les produits étiquetés comme étant à saveur d’érable ou qui renferment un arôme artificiel d’érable ne sont pas tenus de contenir du vrai sirop d’érable », indique l’organisme fédéral par courriel, ajoutant cependant « qu’un produit ne peut prétendre contenir un arôme naturel d’érable s’il ne contient pas d’érable ».