fbpx
« C’est le genre de fille qui me ferait oublier mes outils pour quelques heures », a confessé Mickaël en parlant de Sophie, une de ses prétendantes. Crédit photo: VTélé

« C’est le genre de fille qui me ferait oublier mes outils pour quelques heures », a confessé Mickaël en parlant de Sophie, une de ses prétendantes. Crédit photo: VTélé

Des tracteurs, des outils, des vaches et des push-ups

Le deuxième épisode de la cinquième saison de L’amour est dans le pré a été diffusé le 26 janvier sur les ondes de V et ça sent déjà l’amour! Il y aura des rapprochements rapidement, c’est garanti.

Cloé a fait ses choix : elle a choisi Francis, Samuel et Maxime, le mécanicien varennois aux beaux yeux bleus. Une fois à la ferme, Cloé a eu l’idée d’un concours de push-ups, pour déterminer les chambres des gars. La face des gars à l’annonce du concours valait de l’or. Vas-y, Cloé! Fais-les souffrir! Au fait, c’est Samuel, le pompier, qui a gagné.

Les candidats Olivier, Étienne et Mickaël ont aussi rencontré leurs prétendantes. Pas de grandes surprises ni de controverse de ce côté. Les gars semblaient déterminés à faire le bon choix. L’amour, c’est sérieux! Il semble d’ailleurs déjà y avoir des affinités entre les prétendantes et les candidats. Ça promet!

C’est à Mickaël, de Saint-Joseph, que revient la palme de la « citation de mononc » de la semaine. « C’est le genre de fille qui me ferait oublier mes outils pour quelques heures », a-t-il confessé en parlant de Sophie, une de ses prétendantes. J’imagine qu’elle sera bien heureuse, lorsqu’elle regardera l’émission, de savoir qu’elle a plus de charme qu’une scie ronde. De la pure poésie! Ma copine a dit « ouache »; moi, j’ai adoré! Mickaël a finalement sélectionné Alexia, Andréane et Sophie, bien sûr.

Olivier a choisi Annabel, Chloé et Myriam. Mention spéciale à son mauvais jeu de mots! « Es-tu venue ici à contrecœur? », demande-t-il à Annabel, originaire de la ville de Contrecœur. Rien de mieux qu’une blague poche dans un speed dating! Honnêtement, j’aurais probablement fait la même blague… ça aurait été mon genre.

Étienne, de son côté, est en mission. Le vin, les fleurs, ça ne lui prendra pas beaucoup de temps avant de tenter un rapprochement… ou trois, peut-être même tous en même temps! Son choix s’est arrêté sur Francesca, Marjorie et Marie-Josée.

Nous avons aussi fait la connaissance de Dodue (quel beau nom), la vache de Gabriel. Il fallait voir la réaction des filles au milieu du troupeau pour flatter la vache. Pas le genre d’activité qu’on fait à la ville. J’espère qu’on la reverra au cours de la saison! Un tour de vache, ça ferait changement d’un tour de tracteur!

La présentation des candidats et le choix des prétendants étant maintenant terminés, nous pourrons enfin passer aux choses sérieuses la semaine prochaine.