fbpx
Est-ce que le regard d’Ève et ses yeux qui parlent beaucoup parviendront à toucher Denis droit au cœur? Je commence à croire que oui.

Est-ce que le regard d’Ève et ses yeux qui parlent beaucoup parviendront à toucher Denis droit au cœur? Je commence à croire que oui.

Quand Denis se perd dans les yeux d’Ève

Ça sent l’amour à la Ferme Larue. Il fallait entendre Denis mentionner à quel point « les yeux d’Ève parlent beaucoup et qu’ils lui parlent d’un bel avenir ». Il faut dire qu’ils ont passé une bonne partie de la journée ensemble. Tour de tracteur, grosse jasette et cassage de maïs… il fallait bien que toutes ces activités portent leurs fruits.

Denis a aussi passé un moment bien sympathique avec Nathalie au kiosque à légumes, mais on n’a pas senti une connexion aussi forte qu’avec Ève. Est-ce que quelqu’un a vu Josée pendant l’épisode? J’espère qu’elle n’a pas passé la journée seule à la maison. Au moins, elle avait sa boîte à surprises remplie de sacs de chips que Denis lui avait préparée en début de semaine.

À Saint-Elzéar, Alex a initié David et Pier-Luc à la traite des vaches. Samuel s’est volontairement retiré de l’activité, puisqu’il connaissait déjà le milieu. Drôle de stratégie de sa part. C’est une chose d’être bon joueur, mais il n’a peut-être pas réalisé qu’il a laissé le champ complètement libre à ses deux autres compétiteurs. S’il se fait coiffer au fil d’arrivée, il aura l’occasion de réfléchir à sa stratégie la prochaine fois qu’il ira ramasser de la roche.

Le plaisir était au rendez-vous lorsque Alex a initié David et Pier-Luc à la traite des vaches.

Le plaisir était au rendez-vous lorsque Alex a initié David et Pier-Luc à la traite des vaches.

Vous vous souvenez du courant qui passait entre David et Alex pendant le speed dating? Les deux ont repris là où ils avaient laissé lors d’un petit moment en tête-à-tête qui a fait dire à Alex : « Je pourrais vraiment tomber amoureux de ce gars-là. Il représente tout ce que je veux. »

Anne cuisine Marc-Antoine

À son plus grand bonheur, Anne a été choisie par Marc-Antoine pour allaiter les veaux. On repassera pour la technique du posage de tétine, mais elle s’est tout de même bien débrouillée une fois rendue à l’étape de donner les biberons. C’est après l’activité qu’Anne est passée à l’attaque en cuisinant Marc-Antoine sur ses sentiments et ses appréhensions face à l’aventure. « C’est seulement la première journée, alors tout a l’air bien amical, mais le Marc-Antoine amoureux existe-t-il? » lui a-t-elle demandé. Pas évident de se sortir de cette situation tout en restant honnête. « Le Marc-Antoine amoureux existe, mais je me vois mal ouvrir mon cœur en dedans d’une semaine », a-t-il répondu. Je pense qu’Anne est tout de même parvenue à venir le chercher parce qu’il a semblé s’ouvrir un peu plus par la suite lors d’une activité de peinture avec elle.

Anne a cuisiné Marc-Antoine dans le but de découvrir le Marc-Antoine amoureux.

Anne a cuisiné Marc-Antoine dans le but de découvrir le Marc-Antoine amoureux.

Les joies de la ferme

Après avoir initié Alyssia à la soudure et fait un tour de VTT avec Chloé pour observer les champs de maïs, Julien a fait découvrir les joies de la ferme à ses prétendantes par une activité de pelletage à l’étable. Je vous laisse deviner ce qu’elles devaient pelleter, mais, à la grande surprise de Julien, aucune des filles ne s’est désistée. Meilleure chance la prochaine fois, Julien. Il faudra trouver une autre activité pour t’aider à départager tes choix.

Julien ne s’attendait pas à ce que ses trois prétendantes sautent à pieds joints dans l’activité qu’il leur proposait.

Julien ne s’attendait pas à ce que ses trois prétendantes sautent à pieds joints dans l’activité qu’il leur proposait.

De son côté, Martin avait choisi Lydia pour aller nourrir le tout nouveau petit veau à l’étable. Lydia en a profité pour demander des précisions sur les vrais désirs de Martin par rapport à sa future relation amoureuse. Il a beau dire qu’il n’a pas d’objections à ce que sa future occupe un emploi à l’extérieur de la ferme, on voit bien qu’il préférerait de loin vivre avec quelqu’un qui l’épousera autant lui que son mode de vie. Le fait que Lydia soit ouverte, à condition d’y aller tranquillement, à vivre pleinement la vie à la ferme a rassuré Martin.

Martin et Lydia ont pu échanger sur les étapes à suivre advenant le déménagement de celle-ci à la ferme.

Martin et Lydia ont pu échanger sur les étapes à suivre advenant le déménagement de celle-ci à la ferme.

Puis, ce fut au tour d’Audrey d’avoir son moment avec Martin pour nettoyer l’étable. Il lui aurait fallu un tracteur plus petit, selon ses dires, pour lui permettre de se coller un peu plus à lui pendant l’activité. À l’instar de Lydia, Audrey aussi semblait ouverte à l’idée de quitter graduellement son emploi pour embarquer à temps plein dans l’aventure de la ferme. 

Mon pool s’agrandit

Une belle surprise est arrivée dans ma boîte courriel juste avant la diffusion du dernier épisode. Trois dames, qui travaillent dans une institution financière bien connue au Québec, m’ont fait parvenir leur choix pour le pool! Pour m’éviter de la concurrence (je suis tellement mauvais perdant), l’envie était forte de leur répondre qu’il était malheureusement trop tard pour participer, mais comme je devrai bientôt renouveler mon prêt hypothécaire avec cette même institution, je souhaite donc la bienvenue dans le pool à Karen, Odette et Andréanne. Nous sommes maintenant rendus cinq.

Les journées à la ferme se poursuivront au prochain épisode! Avec le froid polaire qui vient d’envahir la province pour les prochains jours, souhaitons qu’un peu d’amour vienne nous réchauffer le cœur la semaine prochaine.