fbpx
C’est le cœur gros que Francis a annoncé qu’il quittait l’aventure. Crédit photo : VTélé

C’est le cœur gros que Francis a annoncé qu’il quittait l’aventure. Crédit photo : VTélé

Des départs précipités et de l’amour, enfin!

L’épisode du 24 février de L’amour est dans le pré aura été marqué par l’arrivée de l’amour et par les départs de Francis et d’Annabel, qui ont décidé de quitter l’aventure avant la fin.

Cloé n’a pas trop argumenté quand Francis lui a annoncé qu’il partait. La chimie n’était effectivement pas au rendez-vous entre les deux. Pauvre Francis. Il n’a jamais paru à l’aise dans l’aventure. L’aspect compétition l’a déstabilisé. « Je suis venu ici pour trouver l’amour; je ne l’ai pas trouvé », a-t-il mentionné à Maxime et Samuel en leur annonçant son départ. Dommage pour Francis. C’est un beau garçon et une bonne personne. On lui souhaite la meilleure des chances, dans le pré ou ailleurs.

Bravo à Maxime! En plus d’embrasser Cloé à la fête costumée (un autre bec en cachette) et lors d’un moment romantique sur le toit du silo, il a prouvé qu’il savait compter. À la suite du départ de Francis, il croit avoir une chance. C’est sûr que tu as une chance, Maxime. Cloé doit choisir deux gars, et vous êtes deux…

Annabel a elle aussi décidé de s’en aller. Elle avait plus l’impression d’être une bonne amie de Nicolas plutôt qu’une amoureuse. Crédit photo : VTélé

Annabel a elle aussi décidé de s’en aller. Elle avait plus l’impression d’être une bonne amie de Nicolas plutôt qu’une amoureuse. Crédit photo : VTélé

De son côté, Annabel a aussi décidé de quitter l’aventure. Elle qui avait savonné Olivier la semaine dernière pour avoir tassé Myriam du tracteur aux dépens de Chloé avait plus l’impression d’être une bonne amie d’Olivier plutôt qu’une amoureuse. Elle part donc l’esprit en paix et s’en retourne chez elle à Contrecœur, la ville, bien sûr, et non l’émotion (une blague poche tirée de l’épisode 1).

Olivier a joué le grand jeu avec sa Chloé. Un gros baiser sur le perron de l’église. De quoi alimenter les cancans dans le village! Il était temps et elle le méritait. Elle lui a sans doute cuisiné assez de nourriture pour l’année à venir… Ça valait bien un petit bec.

Chez Étienne, le distributeur de câlins en chef, Marie-Josée a mis sa baboune de côté et a probablement dépassé Francesca dans les préférences d’Étienne. Peut-être qu’il la choisira, mais elle demeure encore loin derrière Marjorie. Oh que ça sent l’amour entre ces deux-là! Ils avaient du feu dans les yeux lors de leur rendez-vous au bar et ils ont même récidivé avec un autre petit bisou dans le garage, la porte ouverte cette fois-ci, oui, monsieur!

Si l’amour se pointe à l’horizon pour certains, on ne peut pas en dire autant de Gabriel et Michaël. Les deux ne savent plus où donner de la tête.

Michaël a commencé sa date avec Sophie en lui disant qu’il avait le goût d’embrasser Alexia. Ce n’est pas la meilleure tactique. Il était beaucoup plus volubile avec ses amis qu’avec les filles. C’est ce côté de Michaël qu’il devrait montrer aux filles; plus causant, plus dynamique et plus détendu. Son cerveau risque de surchauffer si ça continue. Il doit arrêter de trop penser et toutes les embrasser. Allez, Michaël, sors ton disque de Luke Bryan et fonce!

Gabriel, lui, a une préférence pour Clara, mais hésite encore entre Joany et Audrey. Je le vois bien avec Joany et j’espère que son souper romantique avec elle lui aura ouvert les yeux. Les filles ont beau prétendre que Gabriel est timide et ne prend pas les devants, elles n’en font pas plus que lui. Joany était seule avec lui toute la soirée, c’était le temps de l’embrasser. Il n’aurait pas refusé, j’en suis sûr.

Des choix déchirants en vue pour le prochain épisode et peut-être quelques surprises, espérons-le, car les rebondissements se font attendre dans cette saison.

Un petit merci pour finir à l’Union des producteurs agricoles d’avoir fourni des gourdes aux candidats. Ils manquent peut-être d’audace parfois, mais ils ne manqueront pas d’eau!