par Danielle Jacques, agronome, CRAAQ Drôle d’oiseau pour certains, oiseau fascinant pour d’autres, la pintade domestique est reconnue pour la finesse de sa chair qui se rapproche de celle de la perdrix. Qui ne s’est pas délecté au moins une fois d’un suprême, d’une cuisse ou d’une fricassée de pintade habilement préparés? Pour ceux et celles qui aimeraient entreprendre un petit...
Lire plus