fbpx

La planification stratégique : une carte routière pour optimiser le développement de son entreprise

La planification stratégique est une approche que de plus en plus d’entrepreneurs agricoles insèrent dans leur boîte d’outils de gestion.

Si vous en parlez avec des producteurs qui en ont réalisé une, ils vous diront fort probablement que cela leur a permis de préciser l’évolution future de leur entreprise et d’y voir beaucoup plus clair dans leurs choix d’investissement. La plus-value de cette démarche pour une entreprise est sans aucun doute d’être mieux équipée pour faire face aux menaces et surtout pour saisir les occasions qui s’offrent à elle.

Mais qu’est-ce qu’une planification stratégique?

Une planification stratégique consiste essentiellement à préciser la mission de la ferme, à bien camper sa vision et à se doter en quelque sorte d’une feuille de route pour les trois à cinq prochaines années afin d’atteindre ses objectifs.

Une planification stratégique se réalise généralement en six grandes étapes.

Une planification stratégique se réalise généralement en six grandes étapes.

Quelles sont les grandes étapes de réalisation?

Une planification stratégique se réalise généralement en six grandes étapes, soit :

  • Le bilan de la situation : il s’agit de la première étape, qui consiste à faire le bilan des réalisations de la ferme (d’où elle est partie et où elle est rendue tant en termes de développement que sur le plan financier) et des propriétaires (aspirations, inquiétudes, etc.)
  • Le diagnostic de l’entreprise : cela consiste à dresser un tableau simple des principales forces et faiblesses de l’entreprise, des menaces qui la guettent et des occasions à saisir.
  • La vision, la mission et les valeurs de l’entreprise : la mission permet de préciser ce que fait l’entreprise, tandis que la vision énonce où les propriétaires voient celle-ci dans trois à cinq ans. Les valeurs serviront à déterminer comment l’entreprise se comportera dans la réalisation de ses affaires, autant avec ses partenaires qu’avec ses employés;
  • Les objectifs stratégiques de développement : à la lumière des étapes ­précédentes, les propriétaires déterminent les principaux objectifs stratégiques de développement qu’ils désirent atteindre dans les prochaines années.
  • Le plan d’action et financier : il s’agit ici d’établir la liste des principales actions à poser et des investissements à réaliser afin d’atteindre les objectifs stratégiques de développement déterminés à l’étape précédente;
  • Le suivi et tableau de bord : une fois les objectifs stratégiques déterminés et le plan d’action élaboré, il importe de se doter d’un tableau de bord qui permet de suivre l’évolution de la mise en œuvre du plan d’action. Il est recommandé de réaliser un bilan minimalement deux fois par année pour maintenir le plan « vivant » et pour l’adapter en fonction de l’évolution de l’environnement d’affaires de l’entreprise.

Comment m’y prendre pour entreprendre la planification stratégique de mon entreprise?

La première étape est sans aucun doute de se familiariser avec cet outil de gestion en participant à des colloques ou à des conférences sur le sujet ou encore en discutant avec son conseiller en gestion ou le conseiller financier de l’entreprise. Vous pouvez également communiquer avec les réseaux Agriconseils qui vous aideront à trouver des conseillers pour vous accompagner.
Bonne planification stratégique!

Gilbert Lavoie, agronome, M. SC., Forest Lavoie Conseil