fbpx
Par l’entomoculture, la nouvelle chaire de l’Université Laval vise à promouvoir une économie circulaire. Photo : Archives/TCN

Par l’entomoculture, la nouvelle chaire de l’Université Laval vise à promouvoir une économie circulaire. Photo : Archives/TCN

Lancement d’une chaire sur les insectes comestibles

L’Université Laval a créé, au début juin, la Chaire de leadership en enseignement en production et transformation primaire d’insectes comestibles.

L’idée d’une telle chaire mijotait depuis quelques années. En plus de proposer une variété de formations et de conférences, la chaire développera des solutions pour combattre le gaspillage alimentaire étant donné que 58 % des résidus organiques seraient perdus au moment de la production et de l’approvisionnement d’aliments au Canada. L’élevage d’insectes comestibles permettra un recyclage des déchets organiques et leur bioconversion en ingrédients de haute valeur nutritionnelle, explique la titulaire de la Chaire, Marie-Hélène Deschamps, qui a d’ailleurs fait partie du comité organisateur de la 4e conférence internationale Insects to Feed the World, tenue à Québec du 12 au 16 juin. L’événement a rassemblé des centaines de scientifiques, d’investisseurs et de chefs d’entreprise du monde entier.