fbpx

Un beurre canadien sous une étiquette française

Depuis l’entrée en vigueur de l’Accord économique et commercial global (AECG) en 2017, de nombreux produits européens ont fait leur apparition dans l’allée des produits laitiers en épicerie, notamment la célèbre marque française Président appartenant à Parmalat.

Si le beurre et le fromage de l’entreprise sont tous deux présentés sous le même logo, l’un est importé de France et l’autre est bel et bien canadien. Jointe par La Terre, la directrice des relations gouvernementales et industrielles du fabricant, Anita Jarjour, a affirmé sans équivoque : « Le beurre Président est fait au Canada de lait canadien. La recette est la même que celle du beurre Président en France, sauf qu’au Canada, nous utilisons de la crème provenant d’ici. »

Il se vend plus de beurre Lactancia, l’autre produit phare de Parmalat dans cette catégorie, que de Président. Cependant, ce dernier connaît une croissance continue chaque année depuis son arrivée sur le marché canadien en 2017, assure-t-on.

Le président-directeur général du Conseil des industriels laitiers québécois, Charles Langlois, souligne que les exemptions tarifaires octroyées par l’accord entre le Canada et l’Europe visent exclusivement le fromage, mais qu’en vertu du Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), du beurre peut désormais entrer au Canada. Il rappelle aussi que du beurre importé pourrait se retrouver prochainement chez les épiciers québécois si Parmalat était présente dans l’un des pays membres du PTPGP. Or, cette dernière l’est effectivement en Australie, au Mexique et au Chili. Interrogée à ce propos dans un second échange de courriels, l’entreprise n’a pas donné suite aux questions de La Terre