fbpx
Carte des terres cultivées (en vert) dans le monde. Crédit photo : USGS

Carte des terres cultivées (en vert) dans le monde. Crédit photo : USGS

15 % plus de terres agricoles que prévu sur la planète 

Est-ce que les accapareurs de terres qui comptaient sur une pénurie de sols cultivables dans le monde devront revoir leur plan de match? En tout cas, de nouvelles images satellites montrent que la planète compte de 15 à 20 % plus de terres agricoles que ce que l’on croyait auparavant.

Cette découverte provient des scientifiques du United States Geological Survey et se base sur des images satellites précises à 30 mètres près. Des champs en bordure de forêts ou de déserts n’avaient pas été détectés lors d’estimations précédentes. La superficie actuelle de terres en culture est donc de 1,874 milliard d’hectares, soit 12,6 % de la superficie terrestre. La carte des terres est disponible en ligne à croplands.org.

Cette observation attentive de la planète montre aussi que c’est l’Inde qui compte le plus d’hectares cultivés, avec 9,6 % du total, suivie des États-Unis (8,9 %), de la Chine (8,8 %) et de la Russie (8,3 %). Le Canada ne compte que 2,3 % de l’ensemble des terres agricoles, ce qui représente 5 % du territoire national.

Assez de terres

Cette nouvelle donnée remet en question la prévision de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) selon laquelle il faudrait augmenter la superficie cultivable d’environ 5 % d’ici 2050 pour réussir à nourrir la population mondiale.

La FAO évalue en effet qu’il faudra augmenter la production agricole de 70 % d’ici 2050 pour suffire à la population mondiale en augmentation. Or, la FAO comptait sur une base actuelle de 1,6 milliard d’hectares disponibles. Bien entendu, la productivité des terres et l’accès à l’eau pour irriguer auront un impact majeur sur le nombre d’hectares réellement nécessaires pour nourrir le monde.