fbpx
L'acériculteur Julien Dupasquier.

L'acériculteur Julien Dupasquier.

Un acériculteur « pète sa coche » sur Facebook

En Montérégie, l’acériculteur Julien Dupasquier a publié une vidéo qui a suscité pas moins de 885 commentaires, où il décrit avec découragement et ironie l’attitude des candidats qui l’ont laissé tomber.

Cette réaction a été déclenchée par un employé fidèle qui venait de lui annoncer, à quelques heures de préavis, qu’il quittait le navire pour un autre emploi. « C’est rare que je pète ma coche, mais on est dans la m*** avec la main-d’oeuvre. […] Le gouvernement materne les gens », dit-il. L’acériculteur raconte avoir eu des candidats qui délaissaient le travail momentanément pour aller acheter un lunch, faire boire leur chien ou simplement parce qu’ils avaient froid aux mains, même si la température affichait seulement -4 °C. En entrevue avec, M. Dupasquier mentionne que son message a eu l’avantage de le mettre en contact avec un candidat intéressant ainsi qu’avec une entreprise qui effectue les travaux acéricoles à forfait, comme l’entaillage.