fbpx
Photo : Shutterstock.com

Photo : Shutterstock.com

Une chute des ventes de pesticides « jamais observée auparavant »

Les ventes de pesticides en milieu agricole ont connu une baisse importante en 2018, conclut la dernière étude du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec.

Dans son bilan des ventes de pesticides, le ministère indique que les ventes en 2018 ont diminué de  27,5 % comparativement à 2017, ce qui représente « une chute jamais observée auparavant », affirme le ministère.

Cette baisse est notamment due à la diminution des ventes de glyphosate de l’ordre de 39 %. Le ministère semble d’ailleurs surpris de ce résultat, spécifiant « qu’aucun signal sur le terrain ne témoigne d’une telle diminution de son utilisation [de glyphosate] », mentionne le document. Une baisse de 58,7 % est également observée pour les ventes d’atrazine par rapport à 2017. L’obligation d’obtenir  une justification agronomique est assurément l’un des éléments qui a contribué à cette baisse, se félicite le ministère.

Autre élément important à considérer : les producteurs ne semblent pas avoir remplacé les glyphosates et l’atrazine par d’autres herbicides, puisque les ventes des autres herbicides de remplacement potentiel ont également été en baisse en 2018 comparativement à 2017.

Des cibles atteintes

Les impacts de la vente de pesticides en 2018 ont aussi été mesurés par des indicateurs de risques qui ont connu des baisses majeures.  L’indicateur de risque pour la santé présente une diminution de 28 % par rapport à la période de référence 2006-2008. L’indicateur pour l’environnement affiche pour sa part une réduction de 15 % par rapport à cette même période.

« Ces résultats sont encourageants et permettent d’atteindre, pour la première année, la cible de réduction de 25 % de l’indicateur pour la santé visée par la Stratégie phytosanitaire québécoise », souligne le ministère dans son rapport. « C’est une baisse considérable, qui vient confirmer les efforts de toute notre filière en matière de production durable et de protection de l’environnement », a exprimé par voie de communiqué le président des Producteurs de grains du Québec, Christian Overbeek. 

Bilan des ventes de pesticides en 2018

  • Les ventes totales de pesticides représentent 3 508 173 kg d’ingrédients actifs et 2 887 kg de néonicotinoïdes enrobant les semences.
  • Le milieu agricole compte pour 69,4 % de ces ventes.
  • Les ventes en milieu agricole en 2018 ont diminué de 27,5 % par rapport à 2017.
  • Les pesticides les plus vendus sont les herbicides (55 %), les insecticides (18 %) et les fongicides (12 %).
  • Les ventes de biopesticides ne cessent de croître.