fbpx
Les maïs proposés en 2019 continuent d’offrir une belle diversité.

Les maïs proposés en 2019 continuent d’offrir une belle diversité.

Une récolte de maïs prometteuse en 2019

L’automne nous apporte sa récolte d’hybrides de maïs prometteurs pour 2019. Comme à l’habitude, vos semenciers ont testé des centaines de lignées pour dénicher les meilleures nouveautés, ou pour confirmer les qualités des récentes introductions. 

Cette année encore, nous avons demandé à chacun des semenciers de proposer un maximum de quatre hybrides de maïs, qu’ils soient tout nouveaux ou qu’ils aient été lancés au cours des dernières années. 

Les maïs évoluent

Parmi les nouveautés, mentionnons les hybrides de maïs résistants à une nouvelle combinaison d’herbicides, soit les herbicides Enlist One (2,4-D choline) et Enlist Duo (2,4-D choline et glyphosate). Rappelons que la nouvelle formulation de 2,4-D d’Enlist créée il y a quelques années est nettement moins sujette à la dérive.

Pour la saison prochaine, plusieurs semenciers offrent à nouveau deux solutions de rechange aux semences traitées avec un insecticide de la famille des néonicotinoïdes : des semences sans traitement insecticide ou enrobées d’un insecticide d’un autre groupe chimique.

Par exemple, la compagnie Pride propose un traitement de semences combinant le duo Fortenza MaximMD Quattro – Stamina. « Déjà, la combinaison de l’insecticide non néonicotinoïde Fortenza et de l’ensemble de fongicides MaximMD Quattro assure un début de croissance vigoureux aux hybrides, explique Gilles Corno, agronome au développement des marchés pour Semences Pride. À cette protection s’ajoute celle du nouveau fongicide Stamina, qui s’avère intéressant par temps froid pour maintenir le développement de la plantule au point de favoriser une sortie des soies plus rapide. »

Un autre insecticide de remplacement aux néonicotinoïdes est le Lumivia. Ce traitement de semences est fabriqué par la nouvelle coentreprise DowDuPont, dont la division agricole Corteva Agriscience distribue les semences Brevant et Pioneer. 

À noter que, sur leurs étiquettes, les fabricants préviennent que l’emploi des insecticides Fortenza et Lumivia pourrait contaminer l’eau souterraine dans les sols naturellement perméables, comme les sols sableux, ou si la nappe phréatique est peu profonde. 

La diversité, un atout majeur

N’hésitez pas à varier les hybrides et les biotechnologies pour répartir les risques climatiques et prévenir le développement de la résistance chez les insectes, les agents pathogènes et les mauvaises herbes à l’égard de ces -nouveaux outils. La plantation de quelques hybrides conventionnels aux endroits les moins infestés et le -sarclage mécanique ou les engrais verts sont de bonnes façons de le faire. 

De plus, n’oublions pas que l’introduction d’une céréale à paille ou de plantes fourragères dans votre -rotation maïs-soya permet de hausser les rendements.

Bonne saison des commandes!

VOIR LES TABLEAUX ICI

Cet article est paru dans l’édition d’octobre 2018 du magazine GRAINS.