fbpx
Exceldor recevra une somme de 260 000 $ pour couvrir une partie des investissements effectués par l’entreprise durant la crise de la COVID-19. Photo : Archives/TCN

Exceldor recevra une somme de 260 000 $ pour couvrir une partie des investissements effectués par l’entreprise durant la crise de la COVID-19. Photo : Archives/TCN

1,8 M$ pour six transformateurs québécois impactés par la COVID-19

Le 4 septembre, la ministre fédérale de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, a annoncé l’octroi d’une somme de 1,8 M$ à six transformateurs du Québec pour couvrir une partie des investissements effectués dans le but de se conformer aux normes sanitaires édictées par la Santé publique en pleine crise de la COVID-19.

L’aide financière provient du Fonds d’urgence pour la transformation de 77,5 M$ annoncé en mai.  Une somme de plus de 260 000$ a été attribuée à Exceldor. Les autres entreprises québécoises qui seront les premières à bénéficier de l’aide financière sont les suivantes : Sunnymel Limited Partnership (Olymel et Westco), Breton Tradition 1944, Oly-Robi Transformation (Olymel), Saputo, les Serres Toundra et Montpak International. Rappelons qu’en mai, Olymel chiffrait à 20 M$ les pertes encourues en raison de la COVID-19.

Les projets provinciaux de moins de 100 000$ seront approuvés par le Conseil de la transformation alimentaire du Québec. À l’échelle nationale, 32 projets ont été approuvés par le gouvernement jusqu’à maintenant, totalisant l’octroi de 10,54 M$ sur l’enveloppe de 77,5 M$. Ottawa précise que l’évaluation de la totalité des projets sera finalisée dans les prochaines semaines.

Au pic de la première vague, les transformateurs ont dû acheter des équipements de protection individuels réutilisables, des stations d’assainissement et des barrières de protection. Ils ont également dû adapter les lignes de production pour permettre la distanciation sociale et développer des formations complémentaires pour protéger leurs employés contre la COVID-19.