Archives/TCN

Néonicotinoïdes : les abeilles mourront-elles pour une dernière année?

« C’est une année critique pour les néonicotinoïdes ».

04 mars 2014
par Martin Ménard - Cultures

Archives/TCN

« C’est certain qu’ils exercent un impact sur les abeilles. Et si les mesures d’atténuation mises en place pour la saison 2014 ne se révèlent pas efficaces, l’ARLA [l’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire] pourrait prendre d’autres mesures. Est-ce qu’on restreindra leur utilisation? Est-ce qu’on poursuivra leur homologation? Ou est-ce qu’on les retirera? » mentionnait à la Terre Pierre-Olivier Duval, agent régional des pesticides pour Santé Canada.

Rappelons que les pesticides de la catégorie des néonicotinoïdes ont été clairement identifiés, par Santé Canada, comme étant responsables de la mort d’un fort pourcentage d’abeilles. De fait, approximativement 75 % des échantillons d’abeilles mortes contenaient des résidus de néonicotinoïdes.

Des insecticides dans le miel?

Les analyses de Santé Canada indiquent qu’en 2012, 89 % des échantillons de miel prélevés dans les rayons des ruches touchées recelaient de la clothianidine ou de la thiaméthoxame, deux insecticides de la famille des néonicotinoïdes. En 2013, 54 % des échantillons de miel en contenaient. Il ne faut pas paniquer, nuançait Pierre-Olivier Duval, car il s’agit de traces…

2014 : le salut

La situation préoccupante des mortalités d’abeilles conduit présentement Santé Canada à une réévaluation accélérée de tous les insecticides de la famille des néonicotinoïdes. L’organisme fédéral est même passé à une première étape d’intervention en proposant des mesures d’atténuation. Ainsi, pour le printemps prochain, les agriculteurs sont fortement invités à diminuer la poussière émise lors des semis (la voie d’exposition la plus probable pour les abeilles), et ce, en modifiant leur semoir pneumatique, en remplaçant le talc par un lubrifiant à faible émission de poussière, et en adoptant d’autres moyens proposés sur le site Internet de Santé Canada concernant l’utilisation responsable des semences traitées.

Nos publications

Déjà abonné? Accédez au journal électronique