fbpx
Laurie Lalancette a essayé plus d’une demi-douzaine d’applications avant d’arrêter son choix sur Microsoft To Do.

Laurie Lalancette a essayé plus d’une demi-douzaine d’applications avant d’arrêter son choix sur Microsoft To Do.

Une application pour faciliter la gestion des tâches à la ferme

Tout le monde sait qu’une tâche est à faire, mais personne ne l’exécute? La Ferme des Pics, de Palmarolle en Abitibi, a trouvé un moyen pour régler ce problème. On y utilise maintenant une application simple et gratuite qui permet à toute l’équipe de connaître en temps réel le travail fait et à faire.

Laurie Lalancette est copropriétaire de la Ferme des Pics, une ferme laitière de 200 vaches en lactation, avec son conjoint Maxime Fontaine et ses beaux-parents. Malgré les valeureux services d’un robot de traite, la ferme embauche deux employés, un à temps plein et un saisonnier. « Le travail à la ferme est routinier, soir et matin. On fait exactement la même chose tous les jours. Par contre, il y a des tâches qui ne reviennent pas nécessairement tous les jours, mais toutes les semaines ou tous les mois, et ça donne le temps aux employés de les oublier », explique-t-elle.

Lassée et mal à l’aise de répéter sans cesse certaines directives, mais néanmoins désireuse que la liste de tâches soit exécutée, Laurie Lalancette s’est mise à chercher des applications afin que toute son équipe connaisse, en temps réel, les corvées exécutées et à accomplir. « J’ai essayé 7 à 8 applications avant de trouver To Do. Je peux affecter des tâches à quelqu’un, je vois quand il l’a complétée, je peux mettre des sous-étapes pour voir où il est rendu dans sa tâche générale et je peux mettre des échéanciers », énumère-t-elle.

La Ferme des Pics utilise Microsoft To Do depuis avril dernier. Tous les employés et les gestionnaires s’y réfèrent désormais, après avoir traversé une période d’adaptation. L’équipe a gagné du temps et est plus productive, considère Laurie Lalancette. « Les nouveaux employés gagnent plus rapidement en efficacité, puisqu’ils savent précisément ce qu’ils ont à faire. La motivation s’est aussi améliorée, car cocher les tâches faites donne un sentiment d’accomplissement et d’avancement. »

Différentes listes

Certaines listes sont partagées seulement entre les gestionnaires et d’autres, avec les employés. Une liste répertorie les tâches à exécuter chaque jour et une autre détaille les tâches inhabituelles ou périodiques qui s’ajoutent. « Tous les mercredis, 15 h, “ding ding!”, ça sonne dans le téléphone de l’employé pour qu’il fasse le tour des poubelles et les mette sur le bord du chemin », cite en exemple la productrice. Une liste permet également à l’entreprise de regrouper les achats à effectuer lorsqu’un gestionnaire se rend en ville ou contacte un fournisseur.

Laurie Lalancette croit que l’utilisation du téléphone portable dans l’exécution des tâches à la ferme peut séduire les 30 ans et moins. « Au lieu de réprimander nos employés à cause de leur utilisation du téléphone sur le temps de travail, je trouvais ingénieux de leur faire utiliser efficacement », conclut-elle.

La Ferme des Pics a été sélectionnée par le Centre d’emploi agricole de la Fédération de l’UPA de l’Abitibi-Témiscamingue pour représenter cette région dans le cadre de Ma ferme, mon monde, source d’inspiration en gestion des ressources humaines, une initiative d’AGRIcarrières.