fbpx
Photo : Shutterstock.com

Photo : Shutterstock.com

L’air climatisé, un sujet chaud

C’est toujours en période de grande chaleur que notre système d’air climatisé décide de nous lâcher. Avec les changements climatiques, les vagues de grande chaleur sont appelées à être de plus en plus fréquentes, alors il y aurait intérêt à ce que notre climatiseur ne nous lâche pas. Encore là, s’il nous lâche au mauvais moment, c’est bien souvent parce que l’on n’a pas été en mesure de décoder les petits indices qui auraient dû nous mettre la puce à l’oreille : quelque chose ne tournait pas rond.

Tout d’abord, un système d’air climatisé est un dispositif fermé et étanche qui contient un gaz appelé communément fréon. Le système comprend un compresseur, un condensateur, un sécheur d’air, un évaporateur, et, bien sûr, un paquet de boyaux qui relient le tout.

Schéma du fonctionnement d’un système d’air climatisé.

Schéma du fonctionnement d’un système d’air climatisé.

Gardez votre système propre

Certaines personnes passent tellement de temps dans la cabine du tracteur qu’on pourrait la qualifier de deuxième maison… quand ce n’est pas la
première! La qualité de l’air ambiant y est donc très importante.

La première étape est de s’assurer de garder son système propre. Pour ce faire, on nettoiera le condensateur, généralement situé à l’avant du tracteur près du radiateur, de même que la grille avant. Si le condensateur n’a pas assez d’air en raison de la poussière ou de la saleté, ce sera un peu comme si on voulait respirer avec une guenille sur le nez… Il ne sera pas capable de se refroidir adéquatement, et tout le système en sera affecté. Le compresseur pourrait aussi s’user plus rapidement et créer plus de pression que nécessaire, au risque de fendre les boyaux.

De plus, il est primordial de nettoyer le filtre intérieur, qui se situe la plupart du temps dans le haut de la cabine. S’il est bouché, l’efficacité de l’évaporateur en sera affectée, et vous n’aurez pas de fraîcheur. J’ai déjà vu des filtres tellement sales qu’on a dû passer la balayeuse dans le haut de la cabine.

Ensuite, assurez-vous que les drains de l’évaporateur fonctionnent. L’évaporateur fait de la condensation. Quand il devient froid et que l’air est chaud, ça dégoutte. C’est normal. Il faut donc que les drains soient propres et fonctionnels, sinon ça dégouttera dans la cabine. Ajoutez un peu de poussière en raison d’un filtre bouché et vous aurez une belle « bouette » dans le haut de votre cabine.

Bref, gardez votre système propre à l’extérieur et nettoyez le filtre intérieur. C’est une étape importante, et vos poumons vous en remercieront.

Appelez un professionnel

Quelque chose ne fonctionne pas dans votre système? De grâce, ne jouez pas les réparateurs du dimanche et appelez un professionnel. Malgré cet avertissement, je sais que vous ne m’écouterez pas et que vous voudrez absolument régler le problème vous-même, alors voici quelques conseils.

Le gaz peut vous geler les doigts assez rapidement. Videz le système avant de démonter les composantes. Vous voulez changer le compresseur? Avant de le remplir de gaz, rappelez-vous qu’il contient une huile spéciale. D’ailleurs, parlant de gaz, évitez à tout prix d’acheter votre canette dans une quincaillerie près de chez vous. Ce n’est pas le bon gaz. En plus, si vous en mettez trop (ou si vous n’en mettez pas assez), votre air climatisé ne fonctionnera pas correctement. Généralement, c’est quand vous aurez tenté ces quelques expériences et constaté que ça ne fonctionne toujours pas que mon téléphone se mettra à sonner…

Les gens qui réparent des systèmes de climatisation ont une certification gouvernementale. Il y a une raison à cela… Ne jouez pas au cow-boy.

Audrey Lambert, collaboration spéciale

N’attendez pas

Un dernier petit détail : n’attendez pas la saison prochaine pour faire réparer votre système. Aucun bruit ne se règle tout seul, donc soyez attentif. Si ça ne sonne pas comme d’habitude, vous devriez déjà vous douter que quelque chose cloche. Au lieu de remiser votre tracteur pour l’hiver, soyez prévoyant et appelez tout de suite un professionnel pour une vérification. Vous éviterez ainsi un bris en pleine canicule la saison suivante.

Vous désirez en savoir plus? Consultez la page Facebook Question Agricole ou rendez-vous sur YouTube pour consulter nos capsules. 
Audrey Lambert, collaboration spéciale, propos recueillis par Guillaume Cloutier