fbpx
Photo : Kuhn

Photo : Kuhn

Chronique - Avant de partir au champ, rien ne presse

L’histoire se répète continuellement. Vous êtes en plein champ et votre presse à balle brise. Aviez-vous inspecté votre presse avant de l’utiliser? Comme toutes vos autres machines, votre presse à balles, rondes ou carrées, nécessite un peu d’entretien pour éviter les bris coûteux et les réparations onéreuses qui en découlent. Voici quelques conseils.

Audrey Lambert, collaboration spéciale

Audrey Lambert, collaboration spéciale

Avant de partir au champ, faites tourner votre presse lentement et écoutez les bruits. Y a-t-il quelque chose d’anormal? Vérifiez ensuite vos bearings de roues. Les presses à balles sont beaucoup plus lourdes qu’autrefois. Enlevez vos caps de roues (enjoliveurs) et examinez l’usure de vos bearings. Les tracteurs roulent peut-être de plus en plus vite, mais pas les presses, ce qui peut engendrer une usure prématurée des bearings. Vérifiez s’il n’y a pas de lousse et changez les pièces dont la durée de vie est terminée.

Attardez-vous ensuite au ramasseur à foin, le pick-up. Beaucoup d’agriculteurs se rendent chez le concessionnaire parce que leur presse n’avale pas le foin. Le ­pick-up est composé de plusieurs bearings qui tournent sur le même circuit. Regardez s’il y a du lousse et prenez le temps de vérifier si la machine a encore toutes ses dents. Elle ne ramassera pas bien le foin s’il manque des dents.

Sur le côté de votre pick-up de presse se trouve un embrayage avec un anomètre à graisser. NE LUI DONNEZ QU’UN SEUL COUP DE GRAISSE PAR ANNÉE! PAS PLUS! Sinon, le pick-up va glisser et votre presse sera moins performante.

Dernier détail très important avant de partir : assurez-vous que la couette de fil qui relie la presse au tracteur n’est pas trop basse et ne risque pas de s’emmêler dans la prise de force. C’est un des bris les plus fréquents et ça coûte des fortunes à chaque fois.

Lubrification

La plupart des presses fonctionnent avec des systèmes à chaînes qui doivent être bien lubrifiés afin d’éviter une usure prématurée. Il n’est pas nécessaire de le graisser jusqu’à ce que ça coule au sol, mais juste assez pour que ça tache un peu les doigts.

S’il vous plaît, assurez-vous aussi de mettre de l’huile neuve!  Bien des gens font l’erreur de prendre de l’huile usée. En plus d’être contaminée, l’huile usée n’a plus ses propriétés lubrifiantes. Un peu d’huile à moteur ou de l’huile à scie mécanique fera l’affaire, à condition qu’elle soit neuve bien sûr.

Une chaîne trop sèche ou trop abîmée contribue à accélérer l’usure des autres pièces, notamment les pignons (sprocket) et la boîte de vitesse (gearbox

Les courroies, le nerf de la guerre

Une presse à balle ronde est munie de courroies dont la fonction première est de former la balle. À l’image d’une courroie d’alternateur, les courroies d’une presse sont en caoutchouc et peuvent, à la longue, s’étirer, voire s’éventer.

Toutes les courroies doivent être de la même longueur. Si elles ne le sont pas, la tension ne sera pas la même partout et la balle qui sortira de la presse ne sera pas uniforme.

Si par malheur, vous devez changer ou raccourcir une courroie, mettez celle-ci au centre de la presse. De cette manière, votre balle aura au moins la même densité aux extrémités et sera moins difforme. Vous pouvez en tout temps procéder à une inspection visuelle de vos courroies. Si vous voyez que l’une d’elles est sur le point de rendre l’âme, remplacez-la. Mieux encore, soyez prévoyants et ­achetez-en une d’avance. 

Des courroies de longueurs inégales peuvent aussi causer une usure prématurée des rouleaux et des bearings de ceux-ci. En faisant tourner votre presse lentement pendant l’inspection, écoutez-le son produit par la machine. Une fois la machine arrêtée, posez votre main sur les bearings et examinez si certains surchauffent. C’est un bon indicateur qu’il est temps de le remplacer avant la prochaine coupe.

Il est important de vérifier et de changer régulièrement les broches qui relie les courroies ensemble. À la longue, elles se déforment, rendant ainsi la courroie plus longue. Elles risquent aussi de sortir des agrafes et par le fait même, de les endommager. N’oubliez pas vous couteaux aussi!

Avant de clore la saison

Avant de remiser votre presse à la fin de la saison, il est primordial d’enlever la tension sur les rouleaux où passe le filet. Sinon, vos rouleaux s’aplatiront et vous causeront des problèmes à la prochaine coupe. Pensez aussi à nettoyer tous vos senseurs et votre filage.

Que ce soit à la fin ou au début de la saison, c’est toujours mieux de prendre 15 minutes pour vérifier que tout fonctionne bien que de perdre 15 heures pour réparer un bris chez le concessionnaire. 

Pour suivre Question agricole sur Facebook, cliquez ici.