Les déchets des villes peuvent être transformés en compost pour fertiliser les terres agricoles, ce qui représente un marché de 350 M$, selon Viridis.

Une innovation en matière de bioséchage mise au point par l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) pourrait révolutionner la collecte des matières compostables en permettant aux villes de se conformer plus facilement à la volonté de Québec, qui souhaite éliminer l’enfouissement des matières compostables d’ici 2022.

En investissant dans l’entreprise...
Lire plus