fbpx
Une batterie nécessite que le véhicule soit en mouvement régulièrement de 20 à 25 minutes pour que le moteur dépasse les 1 000 tours par minute. Crédit photo : Archives/TCN

Une batterie nécessite que le véhicule soit en mouvement régulièrement de 20 à 25 minutes pour que le moteur dépasse les 1 000 tours par minute. Crédit photo : Archives/TCN

Pour une batterie fiable et durable

Négligée, une batterie risque de causer bien des désagréments. Pour peu qu’on lui accorde un minimum d’attention et qu’elle soit de bonne qualité, il est cependant possible de prolonger sensiblement sa durée de vie. Voici un petit guide d’entretien pour les batteries.

« Assez souvent, les gens nous disent que leur batterie n’est plus bonne, mais dans les faits, elle manque simplement de charge. Il faut savoir qu’une batterie nécessite que le véhicule soit en mouvement régulièrement de 20 à 25 minutes pour que le moteur dépasse les 1 000 tours par minute. Le problème qu’on rencontre de nos jours, c’est que les batteries n’ont pas le temps de se recharger », lance d’emblée Marco Couture, de l’entreprise Batteries & Cie.

Tous les deux à trois mois, une batterie devrait idéalement être branchée à un chargeur intelligent à basse intensité. « Pour charger adéquatement une batterie lorsqu’elle est vide, il faut le faire à basse intensité et le plus longtemps possible, parfois même jusqu’à trois jours », confirme le spécialiste, qui conseille par ailleurs de se doter d’un hydromètre au coût d’une dizaine de dollars pour être en mesure d’effectuer une bonne vérification.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les étapes d’un bon entretien

– Avant toute chose, une vérification visuelle s’impose. Les bornes doivent être propres et bien ajustées au collecteur électrique. De plus, il faut s’assurer que la batterie ne présente aucune bosse – conséquence du gel – et qu’elle n’a pas coulé.

– La deuxième étape consiste à ouvrir les bouchons et à examiner le niveau de l’électrolyte qui se trouve à l’intérieur de la batterie. Les plaques doivent être immergées dans un quart de pouce de liquide. On ne doit jamais verser d’électrolyte supplémentaire dans la batterie.

– S’il y a moins d’un quart de pouce de liquide, de l’eau déminéralisée doit être ajoutée. Ensuite, on recharge la batterie pendant 35 à 40 minutes à 10 ampères environ afin que l’eau se mélange à l’électrolyte. Par la suite, on procède à une vérification avec l’hydromètre.

– Si le niveau d’électrolyte est adéquat, la densité peut être prise immédiatement à l’aide de l’hydromètre.

– Si l’hydromètre affiche une valeur qui varie entre 1,155 et 1,160, cela signifie que la batterie est à 25 % de sa charge; entre 1,190 et 1,2, elle est à 50 %; entre 1,230 et 1,250, sa charge est estimée à 75 %; et entre 1,265 et 1,275, celle-ci est maximale. Une batterie de 12 volts compte six plaques de 2 volts chacune. Si une différence de densité trop élevée est observée entre chaque cellule, la batterie doit être remplacée.

– « Si les problèmes au démarrage persistent, il faut alors chercher ailleurs. Soit on a un court-circuit, soit on a de la corrosion sur les bornes et le courant ne passe pa
s bien. Il peut aussi s’agir d’un manque d’ajustement des courroies de l’alternateur, d’un câble usé ou encore effiloché. L’alternateur, le démarreur ou le régulateur de tension peuvent également être défectueux », conclut Marco Couture.

Durée de vie

La durée de vie d’une batterie dépend bien sûr de son entretien et de l’usage que l’on en fait, mais aussi du pourcentage de plomb dont elle est composée. En principe, plus il y a de plomb dans les plaques, plus la batterie est durable – jusqu’à huit ans, contre deux seulement pour une batterie bas de gamme et une différence de prix d’environ 25 à 30 $. Un spécialiste en la matière saura vous renseigner.

 

Johanne Martin