fbpx
Certains des quelque 30 employés ont accepté de prendre la pose, filet inclus! © Émélie Bernier

Certains des quelque 30 employés ont accepté de prendre la pose, filet inclus! © Émélie Bernier

Vertigo Gourmet : l’employé au cœur de l’entreprise

SAINT-TITE-DES-CAPS – Il y a deux ans, Cynthia Laflamme, néophyte en agriculture, acquérait Vertigo Gourmet, une entreprise située à Saint-Tite-des-Caps spécialisée dans la production de micropousses. De 12 employés en 2013, l’entreprise, qui fête ses 10 ans, en compte désormais une trentaine. Voilà un beau défi de gestion des ressources humaines que la directrice générale entend relever avec brio.

Cynthia Laflamme l’admet d’emblée : plusieurs de ses employés ont beaucoup plus d’années d’ancienneté qu’elle. « Il y en a un qui est là depuis 10 ans! » En décembre, les premiers travailleurs étrangers en provenance du Guatemala se joindront à l’équipe. Ils seront logés à la ferme, et leur venue permettra, dans un premier temps, de combler certains quarts de travail moins populaires, de soir notamment. « Ils seront deux toute l’année, et il n’est pas question de tasser quelqu’un. Leur embauche s’imbrique dans la vision de croissance de l’entreprise », explique Mme Laflamme, qui estime que le taux de croissance pourrait atteindre 15 % grâce à ces nouvelles forces vives.

Accueil des jeunes

Cynthia Laflamme est heureuse de compter plusieurs jeunes dans les rangs de son entreprise. Sept de ses employés, âgés de 14 à 17 ans, viennent des environs. « Ils me disent qu’ils aiment mieux travailler ici que chez McDo! Ici, ils font de tout dans les serres », lance celle qui se fait un point d’honneur de respecter leurs limites et d’insister sur leur formation. « À 14 ans, c’est leur première job. Ils ne savent pas comment travailler efficacement, mais ils veulent apprendre et je mise sur leurs forces! C’est un jeune de 16 ans qui est responsable de l’irrigation, et il sait que son rôle est majeur; ça le rend fier! » mentionne-t-elle à titre d’exemple.

Engagement et appartenance

La vision de la gestion des ressources humaines de Mme Laflamme implique une grande responsabilisation des travailleurs. « Le secret, c’est de trouver les forces de chacun. Si la personne ne connaît pas ses forces, je les lui fais découvrir. Il y a une fierté qui vient avec les responsabilités. Sur le plan de l’engagement, ça a un impact », insiste-t-elle. Un énorme travail a été fait pour mieux définir les tâches de façon à accroître l’efficacité de l’entreprise, et les conditions salariales sont clairement définies. Par ailleurs, Emploi Québec a aidé Mme Laflamme à mettre en place un programme de formation compagnon-apprenti.

Pour créer un sentiment d’appartenance, on applique diverses mesures, parmi lesquelles on compte, depuis quelques mois, des séances d’entraînement avec un coach privé tous les mardis soir. Une dizaine d’employés y participent activement. L’objectif? Grimper le mont Saint-Anne en équipe à l’occasion d’un défi en octobre.

Cynthia Laflamme a aussi choisi de conserver une mesure mise en œuvre par ses prédécesseurs. « Deux fois par semaine, on reçoit des fruits, qui sont mis à la disposition des jeunes travailleurs. C’est simple, mais ça fait une différence », croit-elle. De courtes réunions ont lieu chaque mois; Mme Laflamme aimerait en organiser chaque semaine. « Il n’y a pas de protocole, c’est juste pour être sur la même longueur d’onde », avance-t-elle.

Elle souhaite maintenir une ambiance de travail agréable. Les mesures adoptées en gestion RH y contribuent, selon elle. « Les fruits, les séances d’entraînement, la responsabilisation, la formation, les possibilités de télétravail pour certains… Et tout ça en agriculture! Je pense qu’on se démarque », conclut la dynamique entrepreneure qui voit loin.

Vertigo Gourmet a été sélectionnée par le Centre d’emploi agricole de la Fédération de l’UPA de la Capitale-Nationale–Côte-Nord pour représenter cette région à l’événement Ma ferme, mon monde, orchestré par AGRIcarrières, comité sectoriel de main-d’œuvre de la production agricole. L’objectif est de récompenser les entreprises qui se démarquent par leurs bonnes idées en gestion des ressources humaines.