fbpx
La série 6R de John Deere est totalement repensée, avec l’ajout de deux nouveaux modèles. La nouvelle gestion intelligente de la puissance (IPM) est disponible sur tous les tracteurs 6R.

La série 6R de John Deere est totalement repensée, avec l’ajout de deux nouveaux modèles. La nouvelle gestion intelligente de la puissance (IPM) est disponible sur tous les tracteurs 6R.

Technologie et puissance au rendez-vous chez John Deere

En plus de son nouveau tracteur autonome dévoilé au plus important salon de produits électroniques en Amérique du Nord début janvier, John Deere se renouvelle avec le tracteur 5M et la nouvelle génération de 6R.

« C’est une solution complète, du tracteur à la technologie intégrée. On continue avec les mêmes systèmes; on ne vient pas en greffer d’autres. Donc, pour notre clientèle, c’est une évolution et non une révolution », indique le directeur des ventes agricoles du Groupe JLD-Laguë, Bruno Bouchard, à propos des tracteurs John Deere. Il rappelle que le savoir-faire est là, la compagnie ­concevant ses propres récepteurs GPS depuis 1994.

La puissance d’un grand

Avec le 5M, la compagnie souhaite redéfinir complètement ce que les producteurs peuvent obtenir d’un tracteur de taille moyenne. « John Deere fournit les fonctionnalités des plus grands tracteurs sur cette nouvelle génération, notamment la technologie, explique M. Bouchard. Mais on a un tracteur qui est plus petit, plus polyvalent, plus maniable, mais qui va aller jusqu’à 123 ch quand même. »

Du côté des avancées technologiques, le guidage AutoTrac, qui permet entre autres de réduire les chevauchements, est désormais dans un écran intégré. Le poste d’information, entièrement digital, offre davantage de détails. « C’est un outil qui existe déjà sur les séries 8 depuis 10 ans. C’est un énorme potentiel que ce soit désormais sur des tracteurs à partir de 90 ch », commente M. Bouchard.

L’outil de gestion des données JDLink ainsi que la connectivité Bluetooth sont également offerts.

Avec l’arrivée des transmissions PowrQuad PLUS et Powr8 sur les tracteurs 5M, le changement de vitesse se fait sans embrayage à pédale grâce aux boutons d’accélération et de rétrogradation. Ces transmissions proposent 16 ou 32 vitesses.

Parmi les huit modèles qui seront offerts au printemps, le 5125M permet de profiter d’une puissance allant jusqu’à 123 ch. Il demeure malgré tout très maniable, ce qui devrait le rendre populaire auprès des entrepreneurs en déneigement, des producteurs laitiers, de foin et de bétail, selon M. Bouchard. La force de relevage arrière est d’ailleurs accrue pour faciliter la manœuvre de gros équipements.

Une série populaire repensée

La gamme de tracteurs 6R a été mise à jour et élargie pour proposer de nouveaux rapports puissance/poids adaptés à l’utilisation de chaque agriculteur. « C’est un redesign complet, avec l’ajout de deux nouveaux modèles, le 6R 140 et le 6R 165, expose M. Bouchard. C’est vraiment notre tracteur tout-aller pour les opérations agricoles, et le plus vendu. »

Le 6R 140 offre aux producteurs un quatrième choix dans la catégorie des petits châssis de 110 ch à 140 ch, tandis que le 6R 165 ajoute un troisième modèle à la gamme de châssis moyens de 145 à 165 ch. Avec la surpuissance et la gestion intelligente de la puissance, ils montent respectivement à 166 ch et à 212 ch dans des conditions de transport lourd, de prise de force ou d’applications hydrauliques. Cette nouvelle gestion intelligente de la puissance (IPM) est disponible sur tous les tracteurs 6R. Elle s’enclenche notamment lors des tâches de transport, à une vitesse supérieure à 15 km/h.

La série compte aussi un nouveau ventilateur réversible, qui permet d’améliorer le refroidissement du moteur et de réduire la consommation de carburant. Une augmentation de la capacité de levage d’attelage et des technologies de chargeur sont offertes sur ces modèles populaires.


Autonome, le 8R peut être amené au champ pour ensuite effectuer le travail de sol sans conducteur.

Autonome, le 8R peut être amené au champ pour ensuite effectuer le travail de sol sans conducteur.

Au champ sans conducteur

Le 8R autonome a fait les manchettes dès le début de 2022. Pour cause, ce tracteur, qui sera offert à l’automne sur le marché nord-américain, est le premier tracteur sans conducteur de la compagnie.

« La première application va être conjointe avec les outils de sol qui ont la technologie TruSet, qui permet de gérer la profondeur et l’intensité de travail », explique M. Bouchard.

Le tracteur peut donc être apporté au champ et suivre, seul, la carte avec les prescriptions de travaux de sol.

Selon M. Bouchard, ce modèle pourrait être une solution à la pénurie de main-d’œuvre en agriculture. « Pendant que le tracteur fait la préparation de sol 24 h/24 au champ au printemps, le producteur, lui, est sur son planteur pour s’assurer que la job de semis est faite. »

En plus du système GPS, le 8R autonome mise sur six paires de caméras stéréo, lesquelles assurent un champ de détection des obstacles sur 360 degrés. 


Cet article est paru dans l’édition de mars 2022 de L’UtiliTerre, disponible pour nos abonnés ici.