fbpx
Grâce à sa vitesse maximale de 64 km/h, le nouveau modèle à essence Sidekick RTV-GT850 de Kubota permet de se rendre du point A au point B plus rapidement, une qualité fort appréciée des agriculteurs. Crédit photo : Kubota

Grâce à sa vitesse maximale de 64 km/h, le nouveau modèle à essence Sidekick RTV-GT850 de Kubota permet de se rendre du point A au point B plus rapidement, une qualité fort appréciée des agriculteurs. Crédit photo : Kubota

Sidekick de Kubota : plus rapide et plus maniable

Pour répondre à la demande d’une clientèle à la recherche d’une plus grande vitesse et d’une meilleure accélération, Kubota lance le Sidekick RTV-GT850, doté d’un moteur fonctionnant à l’essence qui permet d’atteindre 64 km/h. 

Présent dans le secteur des véhicules utilitaires au diesel, Kubota désire maintenant s’attaquer à un nouveau marché. « Nous avons gardé le même modèle de châssis que celui de la série X, mais nous avons inséré un moteur à essence qui développe 48 ch, avec une transmission à variation continue [CVT] et un embrayage centrifuge », lance Chris Isaac, spécialiste de produit pour Kubota. Celui-ci est convaincu que plusieurs clients du domaine agricole seront séduits, car l’entreprise offre des machines qui performent au travail. « Ce modèle est un peu plus lourd que ce que fait la compétition, mais c’est un gage de qualité parce que la conduite demeure excellente même s’il est chargé de 1 000 lb de matériel », ajoute M. Isaac. 

En plus d’atteindre un maximum de 64 km/h (les modèles au diesel ne dépassent pas 40 km/h), le Sidekick offre une vitesse d’accélération ­améliorée. « Tous les agriculteurs veulent se rendre du point A au point B le plus rapidement possible », remarque Chris Isaac. 

Même si la vitesse est accrue, Kubota n’a pas lésiné sur le confort du conducteur et sur la maniabilité, car grâce à la direction assistée électronique, on peut synchroniser la sensibilité du pilotage selon la vitesse du véhicule, et ce, même lors des déplacements à grande vitesse sur des terrains en mauvaise condition. De plus, le frein moteur permet une décélération assistée dans les fortes pentes, ce qui donne au conducteur la possibilité de se concentrer sur la conduite plutôt que sur le freinage. On peut aussi travailler de manière confortable dans des conditions difficiles en raison de la traction quatre roues motrices qui offre jusqu’à 2 000 lb de capacité de remorquage. Doté d’une benne basculante, le Sidekick est proposé en noir, en orange, en vert ou en style camouflage et est en vente à partir de 16 571 $. 

XG_H