fbpx
Parmi les chemins les plus majestueux de la région, on retrouve le circuit de la Passerelle du 49e au coeur du parc régional des Grandes Rivières. Photo : Gracieuseté du Club Quad Maria Chapdelaine

Parmi les chemins les plus majestueux de la région, on retrouve le circuit de la Passerelle du 49e au coeur du parc régional des Grandes Rivières. Photo : Gracieuseté du Club Quad Maria Chapdelaine

Quad - Cinq sentiers à découvrir

Avec plus de 25 000 kilomètres de sentiers, le Québec est une destination de choix pour les amateurs de quads. L’Utiliterre vous dresse une liste de cinq des plus belles destinations à ajouter à votre itinéraire pour vous aérer l’esprit et décrocher du travail quotidien à la ferme.

Le circuit de la Passerelle du 49e au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, le quad est roi sur plus de 1 800 km. Parmi les chemins les plus majestueux de la région, on retrouve le circuit de la Passerelle du 49e au cœur du parc régional des Grandes Rivières. Ce qui attend les amateurs de véhicules tout-terrain (VTT) et côte à côte (VCC)? Près de 236 km de sentiers à couper le souffle, ponctués de majestueuses rivières, de sept passerelles et de paysages au cœur de la forêt boréale. Accessible aux quadistes du 1er mai au 31 octobre à partir de Dolbeau-Mistassini ou de Normandin, le circuit nivelé et gravelé ne manque pas de commodités pour des pauses bien méritées. Plusieurs centres de plein air, gîtes, campings, restaurants, hôtels et villages nichés en bordure des sentiers sont prêts à accueillir les conducteurs de quad. La cerise sur le sundae? L’impressionnante passerelle de 130 m sur la rivière Mistassibi.

Entre Baie-Comeau et Forestville, plus de 100 kilomètres de sentiers linéaires entretenus par le Club Manic Quad plongent les quadistes dans un Québec nordique et authentique.

Entre Baie-Comeau et Forestville, plus de 100 kilomètres de sentiers linéaires entretenus par le Club Manic Quad plongent les quadistes dans un Québec nordique et authentique.

Le sentier du secteur Baie-Comeau 

La Côte-Nord fascine par son littoral. Ses circuits VTT ne demandent qu’à être explorés. Entre Baie-Comeau et Forestville, plus de 100 kilomètres de sentiers linéaires entretenus par le Club Manic Quad plongent les quadistes dans un Québec nordique et authentique. À mi-chemin entre Chute-aux-Outardes et ­Baie-Comeau, les sentiers traversent la spectaculaire passerelle de la rivière ­Manicouagan, la plus longue en Amérique du Nord avec ses 213 mètres. En route, les occasions de se divertir ne manquent pas. Plusieurs prennent une pause à la microbrasserie St-Pancrace, la première du genre dans la région. Les conducteurs peuvent aussi passer une nuit dans un chalet inspiré d’un des oiseaux locaux au Parc Nature de Pointe-aux-Outardes. Le Jardin des glaciers et son histoire géologique valent le détour, tout comme l’église Sainte-Amélie et ses fresques de Guido Nincheri. Le circuit est accessible par la route 138. Ouvert en été pour les quadistes et en hiver pour les motoneigistes, le sentier rejoint la traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout.

En se dirigeant vers Saint-Alexandre-des-Lacs, le belvédère de la chute à Philomène est un excellent endroit pour faire le plein de sensations fortes. Photo : Gracieuseté de Club VTT Matapédia

En se dirigeant vers Saint-Alexandre-des-Lacs, le belvédère de la chute à Philomène est un excellent endroit pour faire le plein de sensations fortes. Photo : Gracieuseté de Club VTT Matapédia

Les sentiers de la vallée de la Matapédia (Gaspésie)

Véritable paradis terrestre pour le VTT, la vallée de la Matapédia et ses 704 km de sentiers ont de quoi soulever les passions. Conçus en boucles, les circuits foisonnent de points de vue intéressants. En partant d’Amqui vers La Rédemption, les amateurs de quad auront l’occasion de s’arrêter à la tour de Val d’Irène ainsi qu’aux chutes du Lac-Alfred. En se dirigeant vers Saint-Alexandre-des-Lacs, le belvédère de la chute à Philomène est un excellent endroit pour faire le plein de sensations fortes. Classé second plus haut belvédère suspendu au monde, il offre une vue majestueuse sur une chute haute de 33 mètres. La signalisation en place et la qualité des sentiers permettent aux quadistes de vivre une excursion agréable et sécuritaire. C’est un endroit idéal pour les aventuriers intrépides comme pour les randonneurs d’une journée. Pour une pause réconfortante, plusieurs arrêts gourmands sont à prévoir, dont une visite à la chocolaterie Beljade et à la ferme apicole Miel Vallée Fleurie. Bon à savoir : l’application mobile VTT Matapédia permet d’identifier tous les attraits sur le chemin. Les sentiers sont ouverts de mai à octobre.

Les sentiers du Club Quad Destination Charlevoix sont parmi les rares au Québec à accepter les véhicules côte à côte de 64 pouces de large. Photo : Gracieuseté du Club Quad Destination Charlevoix

Les sentiers du Club Quad Destination Charlevoix sont parmi les rares au Québec à accepter les véhicules côte à côte de 64 pouces de large. Photo : Gracieuseté du Club Quad Destination Charlevoix

Les sentiers de Charlevoix

Avec ses montagnes, le fleuve et ses nombreux attraits, la réputation touristique de Charlevoix n’est plus à faire. La découverte du côté sauvage de cette région passe par les 300 km de sentiers aménagés pour les VTT et VCC. Une randonnée où les panoramas se succèdent au plus grand bonheur de ceux qui aiment les sensations fortes. Pour y accéder, la meilleure façon est de se rendre aux points de départ de Saint-Hilarion, des Éboulements ou encore à la ZEC Lac-au-Sable à Clermont. Parsemés de rivières et de reliefs montagneux, les circuits gravelés suivent le pied des monts ou laissent percevoir, au loin, L’Isle-aux-Coudres. Il est possible de casser la croûte à la fromagerie Saint-Fidèle ou de pousser l’aventure encore plus loin en empruntant le traversier jusqu’à Rivière-du-Loup. Les sentiers sont ouverts du 4 mai au 31 octobre. Bon à savoir : les sentiers du Club Quad Destination Charlevoix sont parmi les rares au Québec à accepter les véhicules côte à côte de 64 pouces de large.

Entre Baie-Comeau et Forestville, plus de 100 kilomètres de sentiers linéaires entretenus par le Club Manic Quad plongent les quadistes dans un Québec nordique et authentique.

Situés dans une riche forêt, les sentiers plongent les quadistes dans la vie des coureurs des bois… avec les commodités d’aujourd’hui.

Le circuit Summum en Hautes-Laurentides

Les Hautes-Laurentides recèlent des trésors cachés, dont les 306 km de sentiers aménagés qui forment le circuit Summum. Situés dans une riche forêt, les sentiers plongent les quadistes dans la vie des coureurs des bois… avec les commodités d’aujourd’hui. Tout au long du parcours, plusieurs pourvoiries quatre et cinq étoiles attendent les conducteurs avec des formules complètes pour faire le plein de repos et de repas gastronomiques. Sur le chemin, de nombreux points de vue impressionnants permettent d’observer la montagne du Diable, les chutes Windigo ainsi que les réservoirs de Baskatong, de Kiamika et du Poisson Blanc. Les sentiers sont marqués de flèches et d’indications pour faciliter l’orientation. Tous les ingrédients sont réunis pour une aventure hors du commun en toute sécurité. Il faut noter que le Summum n’est pas accessible aux quadistes en hiver.

Noémie Ferland, collaboration spéciale