fbpx
Séparés en petits groupes, les participants étaient invités à prendre part à des ateliers instructifs sur les différents produits offerts par Fendt et le Groupe Symac. Photos : Guillaume Cloutier

Séparés en petits groupes, les participants étaient invités à prendre part à des ateliers instructifs sur les différents produits offerts par Fendt et le Groupe Symac. Photos : Guillaume Cloutier

Nos entreprises - L’événement FENDT VIP

Ils étaient près d’une soixantaine de curieux, en provenance d’un peu partout au Québec, à s’être déplacés à l’Espace Saint-Hyacinthe pour l’événement Fendt VIP, organisé par le Groupe Symac le 25 février dernier. L’objectif de la journée visait à faire connaître les produits Fendt et les services offerts par le Groupe Symac, aux producteurs de toutes les fermes québécoises desservies par ses succursales.

« La journée se veut une journée de présentations, a expliqué en ouverture, Philippe Tremblay, du Groupe Symac. Aujourd’hui, on veut vous faire découvrir c’est quoi le monde Fendt et toute la technologie derrière la marque Fendt. »

Séparés en petits groupes, les participants étaient invités à participer à des ateliers instructifs sur les différents produits offerts par Fendt et le Groupe Symac, notamment à propos de l’histoire de la marque Fendt et de sa célèbre transmission VarioDrive ainsi que sur les tracteurs les plus récents de la série 900 GEN6. 

« On veut que les gens comprennent la mentalité Fendt et l’offre de services comprise avec un produit Fendt, malheureusement encore un peu méconnue, poursuit-il. Ce sont des journées appréciées de tous en raison de la proximité avec les utilisateurs. On met toute notre expertise technique à leur disposition. Nos experts sont présents pour répondre à toutes les questions en plus de montrer notre expertise et notre service à domicile. On veut que toutes les personnes présentes passent du temps de qualité. »

L’attraction de la journée était sans contredit la moissonneuse-batteuse IDEAL, qui fera son entrée cette année sur le sol québécois.

L’attraction de la journée était sans contredit la moissonneuse-batteuse IDEAL, qui fera son entrée cette année sur le sol québécois.

La moissonneuse-batteuse IDEAL

Mais le clou du spectacle était sans contredit la moissonneuse-batteuse IDEAL, qui fera son ­entrée cette année sur le sol québécois. « C’est la présentation officielle au client, souligne Philippe Tremblay. Ici, c’est une préproduction, la plus près de la version finale. Nos machines neuves sont arrivées officiellement ce printemps. »

Pourquoi le nom IDEAL? Parce qu’elle l’est. La moissonneuse-batteuse a été conçue en fonction des désirs et des attentes des agriculteurs. « Nous rencontrons des agriculteurs depuis 2011, explique Philippe Guertin. On a rencontré les utilisateurs et on leur a demandé ce qu’ils aimaient de leur machine et ce qu’ils n’aimaient pas, peu importe qu’il s’agisse d’un Fendt ou d’une autre marque. Nous avons donc conçu une plateforme complètement nouvelle, basée sur les besoins des agriculteurs. »

Le résultat est impressionnant. Outre la cabine ultraconfortable, la machine possède la plus grosse trémie sur le marché en plus d’inclure des nouvelles technologies jamais vues sur une batteuse. « On a une capacité de 485 boisseaux, soit environ 12 tonnes de maïs, mentionne Simon Bourque, de AGCO. De plus, le système de déchargement streamer 6 fait en sorte que l’on peut vider complètement la trémie en 80 secondes. »

Parallèlement aux ateliers, le Groupe Symac a profité de la journée pour dévoiler sa toute dernière unité mobile de service d’entretiens à domicile. L’unité mobile est équipée d’un réservoir d’huile de 500 litres, d’une unité génératrice, d’un compresseur, de même que des instruments de soudure, un bloc d’alimentation (booster pack) et des batteries.

Parallèlement aux ateliers, le Groupe Symac a profité de la journée pour dévoiler sa toute dernière unité mobile de service d’entretiens à domicile. L’unité mobile est équipée d’un réservoir d’huile de 500 litres, d’une unité génératrice, d’un compresseur, de même que des instruments de soudure, un bloc d’alimentation (booster pack) et des batteries.

« Les gens rencontrés depuis 2011 voulaient avoir des machines qui intégraient beaucoup la technologie, la collecte et le transfert des données, poursuit Simon Bourque. Nous avons d’ailleurs intégré des capteurs et des caméras  à l’intérieur de la batteuse, de façon à ce que l’on voit en temps réel ce qui se passe à l’intérieur de la machine, soit pour nous aider à prendre des décisions, ou encore pour utiliser des modes de récoltes automatisées. »

Fait à souligner, c’est le même et unique modèle de la batteuse IDEAL qui sera vendu dans le monde entier. « Les gens voulaient avoir des machines qui peuvent performer dans différentes conditions. Les conditions météorologiques ne sont pas les mêmes si l’on récolte des grains en Europe, en Amérique du Sud ou en Amérique du Nord. Notre batteuse IDEAL s’adapte à toutes les conditions. Elle est conçue pour être performante partout. »

Sur la route comme au champ

La batteuse IDEAL est construite en longueur et est plus étroite que les batteuses conventionnelles. Encore une fois, la décision a été prise à la lueur des commentaires émis par les agriculteurs rencontrés pendant sa conception. « Les agriculteurs voulaient une machine étroite pour conduire sur la route, explique Simon Bourque. Tout a été fait pour répondre à ce besoin. Sa conception plus étroite fait en sorte que les rotors et le système de nettoyage sont longs et étroits, ce qui procure davantage de temps pour le nettoyage du grain avant de se rendre à la trémie. »

Une machine unique, une couleur unique

Contrairement à la très grande majorité des produits de la compagnie, la moissonneuse-batteuse IDEAL n’arbore pas la même couleur verte qui définit l’image de marque des produits FENDT, mais plutôt le noir.

« Dans les années 2000, lors d’un salon Agritechnica, Fendt avait introduit un tracteur de couleur noire avec les roues rouge et l’idée est restée, raconte Simon Bourque. Quand est venu le temps de décider du design de la ­batteuse idéale, il y a eu des discussions, et comme la batteuse était unique, on est allé avec une couleur spéciale. Ici, on a un produit très haut de gamme! Rien n’équivaut à la batteuse IDEAL sur le marché! »

L’unité mobile Symac

Parallèlement aux ateliers, le Groupe Symac a profité de la journée pour dévoiler sa toute dernière unité mobile de service d’entretiens à domicile.

« Un pépin au champ, on s’en vient!, clame Philippe Guertin, gérant de service à la succursale du Groupe Symac, à Saint-Hyacinthe. »   

Cette nouvelle unité mobile fait en sorte que le Groupe Symac Saint-Hyacinthe possède maintenant une flotte de six unités mobiles, conçue pour les entretiens à domicile.

« Celle-ci est vraiment la plus complète, continue Philippe Guertin. On a un réservoir où l’on peut récupérer 500 litres d’huile, poursuit-il. On peut donc vider l’huile d’un tracteur au complet, où même de la batteuse Ideal. On a aussi une unité génératrice, un compresseur et une soudeuse, de même que des instruments de soudure, un bloc d’alimentation (booster pack) et des batteries, ce qui fait en sorte qu’on peut aller survolter ou recharger des machines, en plein champ, si un pépin survient. »

Franc succès

Au terme d’une journée bien remplie, tous les participants étaient satisfaits d’avoir bravé les aléas de la météo pour cette journée VIP.  « On a voulu reproduire ce que les agriculteurs auraient  vécu s’ils étaient allés visiter Fendt en Europe. Je pense qu’on peut dire mission ­accomplie », conclut Philippe Tremblay.