fbpx
Audrey Lambert, collaboration spéciale

Audrey Lambert, collaboration spéciale

Halogènes ou DEL : faire un choix éclairé

La question m’est souvent posée au garage. Est-ce que je change mes ampoules halogènes pour des lumières DEL ? Je les relance en leur demandant s’ils veulent simplement changer leurs lumières pour avoir plus de luminosité ou en rajouter des nouvelles.

Audrey Lambert, collaboration spéciale

Audrey Lambert, collaboration spéciale

Voici donc quelques notions et conseils pour bien comprendre les différences entre les deux types d’ampoules et qui, je ­l’espère, vous aideront à faire un choix… éclairé !

Halogène vs DEL

Une ampoule halogène a une durée de vie moyenne de 2000 à 4000 heures. Elle est composée de verre, d’un filament de tungstène et d’un mélange de gaz à l’intérieur (iode et brome). Elle consomme beaucoup d’énergie et produit aussi de la chaleur pouvant causer des brûlures. L’ampoule halogène est aussi peu résistante aux chocs. À force de se promener dans les champs, le filament de tungstène à l’intérieur se brise et on doit la remplacer. Elle est toutefois beaucoup moins dispendieuse qu’une ampoule DEL. Une ampoule halogène ne dépassera pas les 50 $ alors qu’une lumière de type DEL peut coûter plus de 150 $.

En revanche, l’éclairage DEL (pour diode électroluminescente) a une durée de vie de 15 000 à 50 000 heures, selon son utilisation et sa qualité. Elle ne produit pas de chaleur et a une très faible consommation d’énergie, soit environ 75 % moins qu’une ampoule conventionnelle halogène. Elle est aussi plus résistante aux chocs en raison de sa conception (pas de filament de tungstène à l’intérieur).

Certaines lumières DEL de moindre qualité peuvent toutefois causer des interférences avec les ondes radios. Vous pouvez alors choisir d’acheter un boîtier antiparasite ou opter pour des lumières DEL de qualité ­supérieure.

Qualité et luminosité

Plus l’ampoule est dispendieuse, plus elle sera de qualité. Prenons par exemple le boîtier. Celui d’une ampoule halogène sera généralement en plastique, alors que celui d’une lumière DEL sera en aluminium. Le boîtier d’une DEL est aussi plus étanche.

Il faut aussi prendre en compte la qualité du matériel réfléchissant de la lumière. Certaines ampoules indiquent par exemple une intensité lumineuse de 5000 lumens (1 lumen = 1 candela, soit l’ancienne unité de mesure pour les bougies). Bien souvent, il est inscrit qu’une lumière X équivaut à 5000 lumens, mais la qualité de sa conception, du matériel réfléchissant à l’intérieur ou de la lentille fait en sorte qu’elle n’éclairera pas jusqu’à 5000 lumens. Pour éviter de perdre trop de luminosité, il faut choisir une ampoule de meilleure qualité et par conséquent, plus ­dispendieuse. 

Pour évaluer la qualité d’une ampoule, on peut aussi se fier à la norme IP (indice de protection contre la pénétration des solides et de liquides). Par exemple, une ampoule IP65 sera résistante à la poussière, à la pluie et au lavage. Une ampoule IP67 le sera aussi, mais elle résistera de plus à une immersion d’un mètre dans l’eau (si l’envie vous prend de rafraîchir votre tracteur). Une ampoule IP69K indique par la lettre « K » qu’elle sera plus résistante à la corrosion.

Par ailleurs, la couleur de l’éclairage n’est pas à négliger non plus. Une ampoule halogène aura une couleur un peu jaunâtre tandis qu’une lumière DEL sera plutôt d’une blancheur éclatante. Certains agriculteurs n’apprécient pas cette couleur blanche et la trouvent aveuglante. Elle peut aussi déformer un peu la ­couleur. Le foin, habituellement vert, deviendra ­pratiquement blanc. 

Remplacer ou ajouter

Peu importe le type d’ampoules, bien des agriculteurs trouvent que ça n’éclaire jamais assez, particulièrement lorsque l’on effectue des travaux la nuit. C’est pour cette raison qu’ils décident de rajouter des ampoules au lieu de simplement les changer. L’installation que l’on fera aura une incidence sur les performances du tracteur, ­surtout lorsque vous décidez d’ajouter des lumières.

Avant d’allumer vos lumières, l’alternateur de votre tracteur envoie de l’électricité à votre ordinateur de bord, au moteur de transmission, etc. Il faut s’assurer que l’alternateur produise assez de puissance pour faire fonctionner tous vos appareils, en plus des lumières ajoutées. On a déjà vu des tracteurs passer bien près d’étouffer lorsqu’ils allumaient leurs lumières!
Il faut aussi faire veiller à se brancher au bon endroit. Si vous n’êtes pas certains de savoir où vous connecter pour avoir du courant, n’hésitez pas à contacter un spécialiste ou à vous rendre chez votre concessionnaire.

Quoi choisir ?

Alors ! Qu’est-ce qu’on choisit ? Si vous voulez simplement remplacer une ampoule qui vient de rendre l’âme, une bonne vieille ampoule halogène fera l’affaire et ne coûtera pas trop cher. Par contre, si vous voulez avoir plus de luminosité, vous obtiendrez un meilleur rendement avec des lumières DEL. Le prix sera plus dispendieux, mais vous serez gagnant à long terme, en raison de sa durée de vie supérieure.

Pour finir, si vous voulez rajouter des ampoules, je conseille fortement de choisir des ampoules DEL, car elles consomment beaucoup moins d’énergie et affecteront beaucoup moins l’ampérage de l’alternateur. 


Visitez la page Facebook de Question Agricole en cliquant ici.