fbpx
L’arracheuse EVO 280 a bénéficié d’une mise à jour complète.

L’arracheuse EVO 280 a bénéficié d’une mise à jour complète.

Grimme performe dans les patates

L’entreprise allemande Grimme, spécialisée dans la récolte de pommes de terre, a connu un très gros mois de février 2021 et dévoilé plusieurs nouveautés, dont une refonte complète de la EVO 280, ainsi que des ajouts plus qu’intéressants pour la récolteuse automotrice VENTOR 4150.

EVO 280 : arracheuse déportée

L’arracheuse EVO 280, lancée en 2018, a eu droit à une cure de rajeunissement en 2021. Elle est maintenant équipée de la toute nouvelle version de la ­trémie NonStopBunker, d’une capacité de six tonnes, qui permet de procéder à un ­déchargement, sans arrêter la récolte, en seulement 45 secondes, soit deux fois plus rapidement qu’avec une trémie standard. Selon le fabricant, les utilisateurs confirment une performance supérieure jusqu’à 30 % par rapport aux arracheuses équipées d’une trémie standard. En option, il est possible d’installer un système hydraulique d’essieu moteur sur les roues, permettant d’avoir une traction accrue dans des conditions de récolte difficiles. Toujours du côté des roues, il faut noter que l’essieu peut être décalé de 500 mm pour faciliter le transport sur route.

La EVO 280 est aussi munie de la fonction Turbo Clean, qui fait tourner les divers éléments à vitesse maximale pour procéder à l’autonettoyage.

Le confort des travailleurs est également au cœur de cette mise à jour. Des ­marchepieds réglables en hauteur sont offerts, de même qu’un compartiment de rangement étanche, un capitonnage sur la table de visite, un porte-gobelet et un bidon lave-mains d’une capacité de 15 litres. La EVO 280, bien qu’idéale pour la récolte de patates, peut également servir à la récolte d’oignons ou de carottes.

VENTOR 4150 : arracheuse automotrice

Grimme annonce toute une gamme d’ajouts et d’options pour son arracheuse automotrice VENTOR 4150, lancée en 2017. Ceux-ci accroîtront son efficacité et diminueront le temps de travail pour la récolte.

Premier ajout, la possibilité de ­monter le broyeur HT 400 à l’avant, ce qui devrait éliminer une bonne partie des fanes avant même que celles-ci n’atteignent la chaîne ­d’effanage. Les fanes sont broyées et évacuées en étant éparpillées sur le côté du HT 400.

La VENTOR 4150 est plus performante qu’avant, grâce aux nombreuses options maintenant offertes.

La VENTOR 4150 est plus performante qu’avant, grâce aux nombreuses options maintenant offertes.

Tout comme la EVO 280, la VENTOR 4150 est aussi dotée de la technologie Turbo Clean. Celle-ci est actionnée par l’opérateur à partir de la cabine ou s’active automatiquement en bout de champ, lorsque la machine fait demi-tour.

La machine, d’une largeur de travail de trois mètres, est mue par un moteur développant 530 chevaux et elle compte une trémie de 15 tonnes. Cette dernière se vide maintenant en seulement 60 secondes, contre 90 secondes pour la génération ­précédente.

Au sol, l’installation de plaques de socs en plastique plutôt qu’en acier permettra de réduire l’adhérence dans des conditions où la terre est lourde, en plus de bénéficier d’une usure moindre. Un dispositif de sécurité ­supplémentaire, offert en option, permet de protéger plus adéquatement le porte-socs contre les pierres.

Un broyeur peut être installé à l’avant pour éliminer une bonne partie des fanes.

Un broyeur peut être installé à l’avant pour éliminer une bonne partie des fanes.

Autre nouveauté du côté de la ­VENTOR, le système Speedtronic-Web. Présenté en primeur lors de l’événement Agritechnica en 2019, ce système n’était jusqu’ici pas offert sur cette gamme d’arracheuses ­automotrices.

Cet outil permet de synchroniser la vitesse de rotation des tapis de ­tamisage et de la chaîne effaneuse avec la vitesse d’avancement.