fbpx
Les remorques légumières sont équipées de tapis de récolte repliables et de différentes longueurs. Photo : Gracieuseté de Machineries Del Mont Guay

Les remorques légumières sont équipées de tapis de récolte repliables et de différentes longueurs. Photo : Gracieuseté de Machineries Del Mont Guay

Du semis à la récolte : des outils pour tous les besoins

Les périodes de sarclage et de récolte ont débuté ou sont sur le point de commencer chez les producteurs maraîchers et nous avons sondé quelques détaillants d’équipements agricoles afin de connaître leurs nouveautés sur le marché et leurs produits vedettes.

Remorque légumière

Fraîchement arrivées ce printemps chez Machineries Del Mont Guay en provenance du manufacturier français Delecroix Harvesting, les remorques légumières sont équipées de tapis de récolte repliables et de différentes longueurs. Chaque remorque est munie de feux de signalisation et respecte les normes de largeur et de poids par essieu, précise d’entrée de jeu Éric De Courval, représentant des ventes chez le détaillant de Saint-Thomas, dans la région de Lanaudière. « C’est un nouveau produit. Les bâches se déploient et se replient très rapidement et surtout avec beaucoup de facilité pour le confort des employés ou la protection des récoltes si la météo se détériore », souligne-t-il. Il est possible d’acquérir un convoyeur sans remorque avec un modèle qui se fixe aux trois points du tracteur. « Il y a aussi des modèles qui se replient au côté de la remorque pour le transport ou la version repliable sur elle-même. Avec l’ajout de rails au fond de la remorque, le convoyeur peut se déplacer au fur et à mesure que les boîtes sont remplies pour une récolte en continu », complète Éric De Courval.

Appareil de lavage et brossage

Une fois les récoltes complétées, Luc Paquette, le représentant d’Agricor, souligne l’importance de bien effectuer le travail avant la mise en marché. « Il y a des appareils de classement par lecteur optique qui permettent de classer selon le pourcentage de couleur et la grosseur selon le diamètre; des appareils de lavage et brossage des légumes qui utilisent l’eau comme amortissement de chute et comme agent nettoyant; ou des appareils de triage comme les Kerian qui séparent en préclassement ou classement final tout ce qui est rond et ovale », explique-t-il.

Un appareil de lavage et brossage des légumes qui utilise l’eau comme amortissement de chute et comme agent nettoyant. Photo : Gracieuseté d’Agricor

Un appareil de lavage et brossage des légumes qui utilise l’eau comme amortissement de chute et comme agent nettoyant. Photo : Gracieuseté d’Agricor

Calibreur

Destiné aux producteurs d’oignons, de pommes de terre et de betteraves, le calibreur Dewulf — appelé plus couramment classeur ou sizer au Québec — est idéal pour maximiser la récolte, explique Éric De Courval. Qu’il soit à rouleaux ou à crible, il permet de séparer les légumes par grosseur. Plus précis, le modèle à crible fait circuler la récolte, sur un tapis troué dont le diamètre des trous sera choisi en fonction du classement recherché. Si le légume est de la dimension recherché il passe alors au travers du crible et se retrouve ainsi sur un convoyeur plat. « Ce type de calibreur est souvent choisi pour sa douceur avec les légumes, car ils ne subissent pas de dénivelé important durant l’opération. Si un légume se coince dans un trou, un rouleau étoile caoutchouté le libérera pour éviter qu’il soit écrasé », souligne Éric De Courval. Un peu moins précis sur le diamètre, les calibreurs à rouleaux ont par contre l’avantage de présenter moins de difficulté avec des pommes de terre de forme ovale.

« Ce type de calibreur a l’avantage d’être muni de rouleaux de nettoyage et de pouvoir s’adapter à d’autres équipements comme les trémies de réception. Ils offrent aussi un tonnage/heure supérieur au calibreur à crible parce que les légumes se présentent sur les rouleaux qui les feront tourner sur eux-mêmes dans le but de les débarrasser de la terre qui arrive du déchargement », termine le représentant de Machineries Del Mont Guay.

Le calibreur offert par Machineries Del Mont Guay permet de séparer les légumes par grosseur. Photo : Gracieuseté de Machineries Del Mont Guay

Le calibreur offert par Machineries Del Mont Guay permet de séparer les légumes par grosseur. Photo : Gracieuseté de Machineries Del Mont Guay

Aide-récolteuse

Lorsque les récoltes battront leur plein dans quelques semaines, Luc Paquette propose une aide-récolteuse Weening Bros (modèle W19620), fabriquée en Ontario. « Ça épargnera beaucoup de maux de dos et de temps perdu en manipulations et mouvements non productifs », souligne-t-il. Coûtant environ 17 000 $, cette aide-récolteuse multifonctionnelle est bâtie et éprouvée pour le climat capricieux. « Elle achemine la récolte de 6 rangs aux 30 pouces de fruits ou légumes tout en douceur pour éviter les blessures et pertes jusqu’à une table ronde de triage et d’emballage. Les travailleurs peuvent ensuite mettre en boîte, sac ou vrac et déposer le tout à l’abri du soleil pour éviter le flétrissement. »

Selon Luc Paquette, l’aide-récolteuse Weening Bro épargnera beaucoup de maux de dos et de temps perdu en manipulations et mouvements non productifs aux producteurs. Photo : Gracieuseté d’Agricor

Selon Luc Paquette, l’aide-récolteuse Weening Bro épargnera beaucoup de maux de dos et de temps perdu en manipulations et mouvements non productifs aux producteurs. Photo : Gracieuseté d’Agricor

Calibreur légumes racines 2 rangs

Chez Univerco, manufacturier de récolteuses à carottes et légumes racines depuis plus de 40 ans et situé à Napierville en Montérégie, on met de l’avant un produit développé à l’interne et pour lequel un brevet a été déposé : la G-Force. « Au cours des dernières années, une forte demande est venue de la part des producteurs pour une récolteuse de grande capacité, compacte, facile à manœuvrer et utilisant un tracteur déjà sur la ferme », explique Alain Grégoire, directeur des ventes.

La G-Force se distingue par ses deux chenilles de haute flottaison qui lui permettent d’opérer dans toutes sortes de conditions de champ et d’assurer une stabilité même dans des terrains accidentés. « Ces chenilles sont directionnelles, ce qui assure un rayon de braquage minimal, idéal pour les entrées et sorties de rangs, et nul besoin de lever la machine pour tourner », précise le représentant d’Univerco. La G-Force est de plus équipée d’un système électrohydraulique proportionnel qui permet un contrôle rapide et précis d’une multitude de fonctions : suivi automatique des rangs en largeur, guide de hauteur par rapport au sol, vitesse des courroies synchronisée avec la vitesse d’avancement, départ et arrêt automatique des cueilleurs lors des entrées et sorties de rangs, etc. « La machine étant montée sur l’attache trois points du tracteur, l’opérateur peut ainsi avoir une excellente vision en tout temps sur les cueilleurs et sur le convoyeur de mise en remorque », souligne Alain Grégoire.

La G-Force se distingue par ses deux chenilles de haute flottaison qui lui permettent d’opérer dans toutes sortes de conditions de champ et d’assurer une stabilité même dans des terrains accidentés.

La G-Force se distingue par ses deux chenilles de haute flottaison qui lui permettent d’opérer dans toutes sortes de conditions de champ et d’assurer une stabilité même dans des terrains accidentés.

Sarcloir Ecoweeder

Fabriqués au Québec et disponibles chez Univerco, les sarcloirs Ecoweeder sont offerts en versions de 1 à 8 rangs et peuvent être entraînés par la prise de force du tracteur ou par l’hydraulique du tracteur. « Les machines multirangs sont entre autres munies de parallélogrammes sur chaque unité de sarclage afin de bien suivre le contour du sol et d’une suspension indépendante sur chaque unité », explique Alain Grégoire, qui fait valoir les autres avantages du sarcloir, à savoir la réduction substantielle de la main-d’œuvre par rapport au désherbage manuel et le respect de l’environnement en éliminant l’utilisation des herbicides. D’une capacité moyenne d’environ 6 acres (2,43 ha) par jour par rang, les sarcloirs Ecoweeder sont vendus à des prix variant de 4 995 $ à 39 000 $ selon le nombre de rangs et les options choisies.

D’une capacité moyenne d’environ 6 acres (2,43 ha) par jour par rang, les sarcloirs Ecoweeder sont disponibles à des prix variant de 4995 $ à 39 000 $ selon le nombre de rangs et les options choisies.

D’une capacité moyenne d’environ 6 acres (2,43 ha) par jour par rang, les sarcloirs Ecoweeder sont disponibles à des prix variant de 4995 $ à 39 000 $ selon le nombre de rangs et les options choisies.