fbpx
Une fois que toute la machinerie est en ordre, l’entreposer dans un hangar ou un garage peut aider à prolonger la durée de vie des outils. Photos : Archives / TCN

Une fois que toute la machinerie est en ordre, l’entreposer dans un hangar ou un garage peut aider à prolonger la durée de vie des outils. Photos : Archives / TCN

Déneigement : un entretien rigoureux et fréquent pour éviter les mauvaises surprises

Pour éviter une usure prématurée et des réparations coûteuses, un entretien régulier de l’équipement de déneigement est essentiel.

« La maintenance de l’équipement de déneigement, ce n’est pas sorcier, mais il faut le faire correctement », explique le copropriétaire de la Ferme J.N. Beauchemin et Fils à Saint-Ours, Michel Beauchemin, en ajoutant que ça évite les bris coûteux. L’entreprise, qui utilise sept tracteurs pour remplir ses contrats de déneigement, effectue une importante séance d’entretien chaque printemps. « On remet toute la machinerie en ordre avant de les entreposer, avance-t-il. De cette façon, on est prêts à amorcer la saison à l’automne quand la neige arrive. »

Tous les équipements et toutes les pièces sont nettoyés de fond en comble avec un laveur à pression et du savon. « Quand c’est fait, on huile toutes les composantes, les couteaux des grattes, les joints à la prise de force, tout y passe », résume M. Beauchemin. Les pièces sont également inspectées scrupuleusement pour détecter les bris et les pièces qui sont trop usées. « On a parfois des soudures à faire ou des cylindres à changer, mais comme on prend soin de notre équipement, on n’a habituellement pas de grosses réparations à faire », soutient-il.

M. Beauchemin ajoute que toutes ses réparations sont faites chez lui, à la ferme. Selon lui, cette façon de faire lui permet de diminuer considérablement les coûts d’entretien et de garder le contrôle. « Des fois, on a une manipulation à faire sur une gratte tard le soir et les garages sont fermés, avance Michel Beauchemin. En faisant tout nous-même, on perd moins de temps. » Une fois que toute la machinerie est en ordre, elle est entreposée dans un hangar. « Ça aussi, ça aide à garder l’équipement en bon état », indique-t-il.

Même son de cloche à la Ferme C. Lauzon, qui effectue du déneigement résidentiel et commercial. « C’est important que les entretiens soient faits d’avance parce que les récoltes chevauchent souvent les premières neiges », note le copropriétaire, Vincent Lauzon.

En plus de leur corvée annuelle de réparation, les propriétaires de la Ferme ­C. Lauzon s’assurent du bon fonctionnement de leur machinerie sur une base régulière. « On inspecte nos grattes et nos souffleurs après chaque 10-12 heures d’opération, explique M. Lauzon. On a une liste ­d’éléments bien précis à vérifier. »

Prendre soin des tracteurs

Comme ils sont utilisés toute l’année, les tracteurs de l’entreprise J.N. Beauchemin et fils sont traités aux petits oignons. « On effectue les changements d’huile usuels et on répare les pièces brisées rapidement bien évidemment, affirme Michel Beauchemin. Mais en plus, dès qu’il y a un redoux, on en profite pour les nettoyer de fond en comble et pour les graisser. » L’entreprise a conclu des ententes avec des clients qui ont des garages pour faciliter l’entretien des véhicules. « On offre des rabais sur le déneigement de leur cour et en échange, on peut utiliser leurs installations. » 

Étienne Dupuis, collaboration spéciale


Ce texte est paru dans le cadre de notre dossier sur le déneigement dans l’UtiliTerre, publié en septembre 2020.