fbpx

Démonter et monter un pneu en 10 étapes. En toute sécurité

pneus-agricole-installation_1633pneus-agricole-installation_1665pneus-agricole-installation_1647pneus-agricole-installation_1648pneus-agricole-installation_1666

Voir la vidéo liée à cet article!

Le remplacement des pneus agricoles doit être effectué par des gens d’expérience. Les manœuvres peuvent être dangereuses, si certaines règles de sécurité ne sont pas respectées. Les dix étapes à suivre pour bien changer un pneu agricole vous sont présentées ci-dessous.

1- Nettoyer les jantes et les pneus et s’assurer que la surface de travail soit propre et sécuritaire. Positionner la roue de manière à ce que la valve soit à 6 h. Serrer le frein de stationnement.

2- Soulever le tracteur de quelques pouces d’un côté avec un cric hydraulique en veillant à ce que la prise reste stable et solide. S’assurer d’avoir une béquille de sécurité à proximité et l’installer immédiatement. Insérer un chariot hydraulique à roulettes sous la semelle du pneu à enlever.

3- Dévisser la valve à l’aide d’une pince universelle pour dégonfler le pneu rapidement. S’il y a un tube à l’intérieur, il faut enlever l’écrou de blocage et pousser la valve à l’intérieur.

4- Positionner une barre levier ou un détalonneur hydraulique sur la fenêtre de détalonnage afin de décoller doucement la jante. Placer une pince-étau sur le rebord du siège de la jante pour éviter que le talon ne revienne en position initiale. Lubrifier le talon du pneu et le siège de la jante à l’aide d’un corps gras et d’un pinceau pour faciliter la manœuvre. S’assurer que le talon soit bien décollé sur toute la circonférence du pneu avant d’entreprendre l’autre côté du pneu.

5- Une fois le pneu décollé de la jante, il faut le soulever à la verticale à l’aide du chariot afin de pouvoir le sortir de la gorge de la jante.

6- Vérifier que le code indiquant le diamètre du talon du nouveau pneu correspond à celui du diamètre de la jante. S’assurer qu’il n’y a pas de fêlures ou de bavures sur la jante et rectifier s’il y a lieu. Nettoyer à l’aide d’une brosse d’acier le contour du siège de la jante. Inspecter les talons des deux côtés tout en appliquant une couche de lubrifiant à l’aide d’un pinceau.

7- Soulever le pneu à l’aide du chariot à roulettes dans le but de positionner le talon inférieur à sa place sur la jante. (De préférence avec la valve à 6 h. De plus, il ne faut jamais positionner la fenêtre de détalonnage vis-à-vis de la valve.) À l’aide de barres leviers, forcer le talon du bas (vers 6 h) jusqu’à ce que celui-ci passe à l’intérieur de la jante.

8- Positionner des pinces-étaux à un ou plusieurs endroits sur le rebord de la jante afin de limiter le collage trop rapide du talon (cela pourrait nuire aux manœuvres). À l’aide de barres leviers, s’assurer que le talon se place bien sur toute sa circonférence. Répéter la procédure pour l’autre côté du pneu.

9- Une fois le pneu en place, il peut être difficile de le gonfler si le talon inférieur n’épouse pas directement les parois du siège de la jante. Avant de le gonfler, on peut soulever le pneu de quelques pouces à l’aide du chariot à roulettes.

10- Revisser la valve et gonfler le pneu à la pression recommandée dans la charte du manufacturier. Par mesure de sécurité, s’éloigner des côtés latéraux du pneu pendant le gonflement. Observer l’étanchéité et la pression finale de gonflage.

Respectées rigoureusement, toutes ces étapes sont le gage de la réussite de votre pose de pneu. Aussi, bien que le remplacement d’un pneu puisse être fait au champ, il vaut mieux parfois le faire dans un atelier ou tout simplement confier le travail à des spécialistes.