fbpx
L’un des tracteurs de la série Xerion de Claas, d’une puissance comparable à celle des tracteurs articulés, possède une cabine rotative en option.

L’un des tracteurs de la série Xerion de Claas, d’une puissance comparable à celle des tracteurs articulés, possède une cabine rotative en option.

Des colosses de Claas souples comme des danseurs

Bien qu’ils aient un châssis rigide, les tracteurs de la série Xerion de Claas peuvent se classer aisément au rang des tracteurs articulés du point de vue de la grandeur et de la puissance.

Les trois modèles de la série, soit les 4000, 4500 et 5000, livrent une puissance de 422, 476 et 517 ch respectivement.

« Les tracteurs à quatre roues motrices Xerion 4000, 4500 et 5000 de Claas ont une très grande souplesse de mouvement permettant par exemple le déplacement en mode “crabe” grâce à leurs deux essieux qui ont chacun leur propre système de direction », illustre Robert Monast, représentant chez Bossé et Frère. La conception des essieux permet à ces tracteurs d’effectuer des virages très serrés et de se mouvoir dans des espaces très restreints ou difficiles. « Les deux directions d’essieux peuvent aussi travailler ensemble, ajoute M. Monast. Cette souplesse est très pratique, par exemple pour vider ou remplir les silos-bunkers ou pour les virages serrés en bout de champ, lors de travaux comme l’arrosage de pesticides, pour les entrepreneurs à forfait. »

Les Xerion 4000, 4500 et 5000 sont offerts avec plusieurs options, dont la cabine rotative. Que ce soit dans les modèles à cabine fixe ou rotative (en position normale), cette dernière est placée très près du centre du tracteur, ce qui assure un bon équilibre des masses. La pesée qu’on ajoute à l’arrière, selon les besoins, est placée juste derrière la cabine, et est donc plus centrée elle aussi.

De série, ces trois colosses présentent des coupleurs hydrauliques à l’avant comme à l’arrière pour les outils attelés. En option, un attelage trois-points peut être fixé à l’avant. Le débit hydraulique aux outils et accessoires couplés est puissant : grâce à trois pompes, il peut atteindre 150 gallons à la minute.

« Les ingénieurs ont harmonieusement intégré le pot d’échappement dans la silhouette du véhicule, poursuit M. Monast. Ces tracteurs ont un moteur Mercedes-Benz approuvé Tier 4 final. Il est doté de la technologie de réduction catalytique sélective [SCR] par apport d’urée dans les gaz d’échappement, et n’émet presque pas de particules. » Capable de livrer un couple vigoureux même à un faible régime, le moteur entraîne ces tracteurs à 50 km à l’heure.

« La transmission à variation continue est douce et sans à-coups et élimine les changements de vitesse constants », souligne M. Monast.

Le confort de la cabine et la commodité de ses commandes – bras, écran, etc. – n’ont rien à envier à ceux des marques concurrentes. Une suspension « semi-active » est proposée en option sur la cabine. Un ventilateur réversible débarrasse facilement la calandre des poussières et on peut fixer un nettoyeur à jet d’air sur un coupleur pour le nettoyage des autres parties du tracteur.

claas_fiche

Les autres tracteurs présentés dans ce dossier

New Holland | Fendt | Claas | Case IH | John Deere