fbpx
Christian Dionne ne manque pas d’outils quand vient le temps de réparer quelque chose à la ferme. Photo : gracieuseté de Christian Dionne

Christian Dionne ne manque pas d’outils quand vient le temps de réparer quelque chose à la ferme. Photo : gracieuseté de Christian Dionne

Outillage : l’ensemble de base

Personne ne peut se sauver des bris qui surviennent souvent au pire moment. Bricoleurs endurcis ou patenteux du dimanche, tous les producteurs devraient avoir quelques outils sous la main pour effectuer des réparations d’urgence. Voici la trousse de survie pour les travaux sur les équipements comme sur les bâtiments.

Liste à cocher

Voici une liste (non exhaustive) des outils que devrait avoir tout bon producteur-bricoleur.

L’ensemble de base

  • Plusieurs ensembles complets de clés
  • Ensemble de tournevis
  • Ensemble de pinces
  • Rubans à mesurer
  • Marteaux
  • Clés à molette
  • Pinces-étaux
  • Clé à chocs sans fil
  • Meuleuse d’angle et meules
  • Perceuse/visseuse sans fil
  • Embouts et forets pour perceuse/visseuse
  • Ensembles de joints toriques
  • Soudeuse (à arc ou MIG)
  • Casque de soudure
  • Gants de soudure
  • Tiges à souder
  • Respirateur avec filtre à cartouche
  • Protecteurs auditifs
  • Gants
  • Casque de sécurité
  • Lunettes de sécurité
  • Trousse de premiers soins

Au champ

  • Coffre à outils verrouillé
  • Ensemble complet de clés
  • Marteau
  • Pince-étau
  • Clé à molette
  • Boulons divers
  • Barre à clous
  • Tournevis plats
  • Génératrice
  • Compresseur
  • Soudeuse et accessoires
  • Clé à chocs
  • Divers morceaux de métal

Les méconnus

  • Connecteurs pour clôtures électriques
  • Pinces tout-en-un
  • Découpeuse au plasma
  • Treuil à batterie

Les à-côtés

  • Pistolet graisseur
  • Nettoyant à freins
  • Équipement spécialisé de sécurité
  • Kit de montage et démontage de petits pneus
  • Chargeur à batterie
  • Lance pour carburant
  • Scie à chaîne
  • Fendeuse
  • Hache
  • Treuil
  • Pince à bûches
  • Coin à fendre

1. Des outils de dépannage en grande quantité

Les Van Winden embauchent chaque année une soixantaine de travailleurs saisonniers. Ça prend donc beaucoup, beaucoup, beaucoup d’outils de dépannage comme les clés, les rubans à mesurer, les marteaux, les clés à molette, les pinces-étaux et les petites perceuses à batteries.

« Au printemps, tu as tous les outils qu’il te faut. Puis, à mesure que l’été avance, on se met à les perdre », lance Denys Van Winden, qui achète de nouveaux outils de dépannage chaque fois qu’il va au magasin, pour être certain de ne jamais en manquer.

Christian Dionne

Christian Dionne

Même son de cloche du côté de Christian Dionne. Le producteur de grandes cultures est seul sur la ferme, mais il n’a jamais assez de clés. Il ne faut pas non plus oublier les embouts et forets pour les visseuses-perceuses, les pistolets graisseurs et les ensembles de joints toriques.

2. Les outils de soudure

Qui dit réparation d’équipements dit aussi soudure. Tout bon patenteux devrait donc s’équiper d’au moins une bonne soudeuse. Les traditionnelles soudeuses à arc (baguette) permettent de souder de l’acier doux ou dur. Elles fonctionnent bien à l’extérieur, dans des conditions venteuses. « C’est aussi un outil qui est plus tolérant aux impuretés, que ce soit de la saleté ou de la rouille », explique le producteur Christian Dionne. 

Ce dernier possède également une soudeuse sous protection gazeuse, qu’on appelle aussi soudeuse MIG. Facile à manipuler même pour les débutants, cet équipement est très populaire auprès des producteurs. Il est parfait pour souder l’acier inoxydable, l’acier galvanisé et l’aluminium.

La soudeuse TIG, quant à elle, est moins recommandée en agriculture. Elle peut être une option intéressante pour ceux qui sont plus manuels et qui veulent faire des soudures précises, de haute qualité.

À noter qu’avec la soudeuse doivent s’ajouter des accessoires, comme les masques, les gants spécialisés, les tiges à souder, etc.

3. Les outils portatifs

Denys Van Winden ne se passerait plus de sa clé à chocs sans fil. « Avec ça, tu peux aller démancher tes pneus directement dans le champ et tu n’as pas à traîner 14 outils », s’enthousiasme-t-il. Il en a choisi une grosse, plus chère, mais plus performante. Selon lui, tous les outils à batteries, comme les perceuses-visseuses, les clés à chocs et les meuleuses d’angle, sont des musts.

4. Les équipements de protection

Même quand le temps presse et que le travail au champ s’accumule, il faut prendre le temps de bien se protéger avant d’utiliser un outil.

Selon le conseiller technique pour les produits agricoles chez Agrizone, Marc Drolet, tous les producteurs devraient avoir un respirateur à cartouches, des protecteurs auditifs, des gants, un casque et des lunettes de sécurité. « En fonction de la tâche, il faudra ajouter d’autres équipements de protection individuelle, comme des pantalons anti coupures ou des gants spécialisés », mentionne-t-il. Il devrait aussi y avoir une trousse de premiers soins dans tous les tracteurs. 


Ce texte est paru dans l’édition de novembre 2020 du magazine l’UtiliTerre.