fbpx
Crédit photo : Industries Harnois

Crédit photo : Industries Harnois

Nouvelles technologies en production serricole

Pour tirer leur épingle du jeu dans un marché concurrentiel, les producteurs misent sur l’innovation. Voici trois nouveautés de plus en plus populaires dans les serres du Québec.

Un transplanteur automatique

Le nouveau transplanteur Autostix de BellPark a été conçu pour planter au moins 10 000 boutures à l’heure. Les producteurs reçoivent les boutures sur une bande en plastique biodégradable, puis les placent dans le transplanteur. La pince de la machine attrape chaque bouture par le bord de la tige de plastique et la positionne ensuite dans la motte de terre. « La pince ne touche jamais directement à la bouture. La tige de plastique se dégrade en huit semaines environ, s’enthousiasme Justin van der Putten, l’ingénieur agronome de Visser NA. C’est ce qu’il y a de mieux en matière d’outils de transplantation. »

Celui qui se qualifie avant tout de « simple jardinier » conseille d’utiliser l’Autostix pour transplanter toutes sortes de fleurs, des géraniums aux poinsettias, en passant par les calibrachoas.

« Avec cette nouvelle machine-là, on est capables de planter selon plein de configurations différentes. Tout est programmable », dit-il.

En plus de réduire les besoins en main-d’œuvre, l’Autostix assure une homogénéité dans la profondeur des transplants. La machine, déjà installée chez cinq producteurs, se vend 137 000 $ US.

Il aura fallu 10 ans de recherche et développement pour concevoir l’Autostix. Crédit photo : BellPark

Il aura fallu 10 ans de recherche et développement pour concevoir l’Autostix. Crédit photo : BellPark

Un luminaire DEL

Bien peu de producteurs en serre du Québec se sont tournés vers les lumières DEL pour l’éclairage photosynthétique. Cette technologie, de moins en moins coûteuse, gagne cependant du terrain sur le marché nord-américain.

Le luminaire HL300 peut produire un ratio de lumière bleue, rouge ou rouge lointain. Crédit photo: OSRAM

Le luminaire HL300 peut produire un ratio de lumière bleue, rouge ou rouge lointain. Crédit photo: OSRAM

La technologie DEL permet de faire des économies d’énergie et d’entretien, explique le responsable du développement des affaires pour les produits d’horticulture chez OSRAM, Jordan Goulet.

Plus important encore, mentionne-t-il, elle « modifie le spectre de lumière par rapport à ce qui est possible avec la technologie de lampes au sodium à haute pression [HPS], ce qui amène plus de gains en quantité et en qualité des plantes ».

OSRAM propose ainsi le luminaire HL300, à la fois puissant et compact. « C’est certain qu’on parle d’un investissement initial de deux à trois fois plus important qu’avec un système HPS, mais on essaie d’avoir un retour sur investissement inférieur à quatre ans », indique M. Goulet.

Le spécialiste s’attend à ce que cette technologie suscite l’engouement des producteurs en serre au cours des prochaines années. Actuellement, seulement 5 % des serres en Amérique du Nord sont équipées d’ampoules DEL.

Une serre lumineuse

Les fabricants cherchent constamment de nouvelles façons de construire des serres plus lumineuses. Les Industries Harnois, elles, misent sur l’angle de la toiture.

« Les plus récents changements qu’on a faits concernent la structure. On a modifié la forme et l’angle de la toiture pour améliorer la pénétration de la lumière », souligne le représentant des Industries Harnois, André Auger.

C’est de cette façon qu’est née la serre Luminosa, conçue principalement pour la production de légumes ou de plantes ornementales en serres jumelées. L’angle du toit de cette serre est passé de 37 à 45 degrés, ce qui ajoute deux pieds de hauteur au centre de la serre.

« Ça permet aussi de diminuer le dégouttement dans la serre, parce que la condensation intérieure suit les recouvrements jusque dans la gouttière », mentionne le représentant. 

Cette serre haute technologie est la plus populaire de l’entreprise, avec 200 ha vendus à travers le monde. Elle est offerte en deux versions, soit l’une pour les chaleurs tropicales et l’autre pour les climats comme ceux du Québec. 

Le modèle de base se détaille à environ 6 $/pi2, mais ce montant s’accroît selon les options choisies.

La serre Luminosa a été conçue pour résister à la neige. Crédit photo : Industries Harnois

La serre Luminosa a été conçue pour résister à la neige. Crédit photo : Industries Harnois