fbpx
Selon Christian Messina, les producteurs qui font du déneigement devraient minimalement investir dans un site Web de qualité professionnelle. Photo : Archives / TCN

Selon Christian Messina, les producteurs qui font du déneigement devraient minimalement investir dans un site Web de qualité professionnelle. Photo : Archives / TCN

Déneigement : augmenter sa rentabilité grâce à la technologie

Les nouvelles technologies permettent aux déneigeurs d’économiser temps et argent. Investir dans celles-ci pourrait être la clé du succès pour les petites et grandes entreprises de déneigement. Selon Christian Messina, le jeu en vaut la chandelle.

« Les déneigeurs qui ont 100 clients peuvent encore tout gérer à la mitaine, mais quand tu arrives avec 1000 clients, ça prend des outils », estime le consultant spécialisé. Selon la technologie choisie, le déneigeur économisera sur le plan des opérations et/ou sur le plan de l’administration et du service client. 

Alors que certaines applications offrent une solution complète, comme le logiciel Follosoft, d’autres se concentrent sur un aspect en particulier.

Certaines entreprises ont, par exemple, créé un système d’avis par téléphone ou texto. C’est le cas de Solutions Anexa ou de l’entreprise québécoise Lappelneige. D’autres offrent des solutions de gestion de flotte, comme Iotab ou inRoute. L’entreprise canadienne Network Radios propose pour sa part une alternative aux traditionnels émetteurs radio grâce à une technologie cellulaire.

Le marketing, un must

Alors que certains investissent chaque année des milliers de ­dollars en nouvelles technologies et marketing numérique, d’autres hésitent à piger dans leurs profits déjà minces.

« Les plus petites entreprises ont tendance à négliger le marketing, déplore M. Messina. Si tu ne fais pas de publicité, tu ne peux pas te permettre de perdre un client, alors tu finis par baisser tes prix. En faisant un peu de marketing, tu vas pouvoir être plus stratégique dans ta recherche de clients. Tu rentabilises rapidement ton ­investissement. » Selon l’expert, les producteurs qui font du déneigement devraient minimalement investir dans un site Web de ­qualité professionnelle. 

Lappelneige : une solution abordable pour les petits déneigeurs

Il y a quelques années, le père de François Courtemanche a demandé à son déneigeur de l’appeler avant de passer chez lui afin qu’il puisse s’organiser pour déplacer sa voiture. L’entrepreneur a répondu à M. Courtemanche qu’il n’avait pas les moyens de se payer une technologie d’appels automatisés. Saisissant la balle au bond, les Courtemanche ont donc décidé de créer un système abordable de messages automatisés : Lappelneige.

L’application permet au déneigeur d’avertir automatiquement ses clients de son arrivée. Elle est disponible sur iOS et Android au coût de 4 $ par client.

« Le gros avantage, c’est que ça élimine presque complètement les appels des clients pendant une tempête », indique le président et cofondateur de l’entreprise, François Courtemanche.

L’an dernier, une vingtaine de déneigeurs ont investi dans cette solution technologique. 

Follosoft : l’outil tout en un qui augmente la productivité

Avec Follosoft, il est possible de visualiser les routes de déneigement et de les optimiser. Il permet aussi à l’opérateur de bien suivre ses routes de déneigement et d’éliminer les oublis. Photo : Gracieuseté Follosoft

Avec Follosoft, il est possible de visualiser les routes de déneigement et de les optimiser. Il permet aussi à l’opérateur de bien suivre ses routes de déneigement et d’éliminer les oublis. Photo : Gracieuseté Follosoft

Follosoft est un logiciel conçu spécifiquement pour le déneigement. Il permet de faciliter à la fois la gestion administrative et les opérations des compagnies de déneigement.

« Notre logiciel est un véritable CRM (Customer Relationship Management), il s’occupe de tout ce qui entoure la relation avec le client », lance le directeur des opérations chez ­Follosoft, Patrick Laberge.

Il explique que le logiciel facilite tout ce qui entoure la gestion et le renouvellement des contrats de déneigement. « On établit un canevas de contrat avec le client, explique M. Laberge. Par la suite, ils sont tous regroupés dans l’application. » Le directeur des opérations ajoute même que son entreprise a récemment signé un contrat avec un imprimeur. « Si nos clients le souhaitent, ils peuvent envoyer tous leurs contrats et la compagnie se charge de leur impression et de leur envoi par la poste. »

Follosoft permet également aux entreprises de déneigement de recevoir des paiements électroniques. « Le déneigement, ça se payait encore beaucoup par chèque, fait savoir Patrick Laberge. Mais qui a encore des chèques en 2020? » Il explique que la COVID-19 a accéléré le passage de ses clients au paiement en ligne. « Une entreprise sur cinq acceptait le paiement en ligne l’année dernière et cette année, ce sera presque tous les déneigeurs », affirme M. Laberge.

Des opérations plus faciles

Plusieurs caractéristiques de Follosoft facilitent les opérations de déneigement. « Le logiciel permet de voir visuellement où se situent tous les contrats de déneigement, explique le directeur technique chez Follosoft, Alex Adn. Les entreprises peuvent donc optimiser les routes de leurs employés. »

Avec Follosoft, chaque utilisateur a une tablette dans son tracteur. « Les opérateurs n’ont qu’à suivre la flèche qui leur indique leur route, souligne M. Adn. Tout le reste se fait automatiquement. »

Le système indique à l’opérateur quelle entrée déneiger, lui signale s’il y a des consignes particulières de la part du client et enregistre les cours qui ont été déneigées. « Ça aide grandement le conducteur parce que le système lui dit s’il a oublié une cour, soutient le directeur technique. Ça facilite aussi le travail du superviseur qui peut voir en temps réel l’avancement des travaux. »

Le logiciel améliore également la relation de la compagnie de déneigement avec ses clients. « Tu reçois une alarme 10 ou 15 entrées d’avance, explique Alex Adn. Ça te laisse le temps de déplacer ta voiture pour être certain que ton entrée est parfaitement déneigée. » 

Étienne Dupuis, collaboration spéciale


Ce texte est paru dans le cadre de notre dossier sur le déneigement dans l’UtiliTerre, publié en septembre 2020.