fbpx
Crédit photos : Vincent Cauchy / TCN

Crédit photos : Vincent Cauchy / TCN

À la fine pointe

GAINESVILLE, GA, É.-U. – Vous connaissez l’expression : « odeur de char neuf »? C’est la première chose qui vient à l’esprit lorsque les portes de la toute nouvelle usine de Kubota, située à Gainesville en Géorgie, s’ouvrent.

Érigé en 2017, le bâtiment numéro 4 de l’énorme complexe de Kubota comporte 502 000 pieds carrés de surface utilisable. L’entreprise nippo-américaine y a installé l’ensemble de sa production de véhicules utilitaires, un marché en constante croissance pour le constructeur.

D’ordinaire, on peut s’attendre à ce que des bureaux administratifs soient propres. Chez Kubota, il en est tout autant pour le plancher où se trouve la chaîne de montage de même que pour les locaux où se situent les stations de soudage et de peinture.

La chaîne de montage, où systèmes robotisés et humains travaillent en symbiose, est d’une efficacité extraordinaire. D’ailleurs, la direction de Kubota assure qu’une nouvelle unité est finalisée toutes les 200 secondes. Au-dessus de la chaîne de fabrication, on retrouve des téléviseurs qui affichent le taux d’efficacité de celle-ci. Lors de notre visite, elle atteignait un taux de 83 %, inférieur à l’objectif de l’entreprise, fixé à 95 %. Toutefois, en raison des nombreuses commandes pour le tout nouveau RTV-XG850 Sidekick, Brian Arnold, chef de production manufacturière de Kubota Industrial Equipment, a expliqué qu’il s’agit principalement de retards reliés à la formation.

« Nous encourageons les employés à immobiliser la chaîne de montage s’il le faut, a mentionné M. Arnold. Mieux vaut un peu de retard qu’une erreur! Notre système ne peut pas permettre qu’une erreur soit relayée à la station suivante. De plus, si nous devons expliquer à un travailleur une procédure qu’il ne maîtrise pas complètement, nous préférons arrêter le tout. »

La formation au cœur des priorités

Chez Kubota, la formation des employés se trouve au cœur des priorités. Parmi les quatre principes fondamentaux de la chaîne de production, on compte celui-ci : la prospérité de l’entreprise dépend du développement des membres de son équipe.

En raison d’un taux de chômage presque inexistant de 2,3 % en Géorgie, la compagnie, qui est l’un des plus gros employeurs de la région avec près de 1 600 travailleurs, doit se tourner vers le système scolaire pour combler ses besoins. C’est ainsi que des programmes de mentorat pour des élèves à partir du secondaire ont été mis sur pied. Des stages d’été sont aussi offerts aux jeunes du collégial et des universités.


La visite des locaux de Kubota a permis d’avoir un petit aperçu du processus de fabrication des véhicules de l’entreprise.

Tout commence par une commande. Tout est conçu selon un système « just-in-time », c’est-à-dire que l’usine ne produit que des unités qui ont déjà été achetées, soit directement par des consommateurs ou encore par des concessionnaires. 

1 – Des robots à la tonne
L’aventure à l’usine commence par le châssis. À l’intérieur de tentes jaunes scellées se trouvent des robots qui en soudent toutes les parties. Ceux-ci travaillent rapidement, avec une précision extrême.

IMG_9116

2 – Au tour de la peinture
Puis, le châssis ainsi que certains morceaux plus petits se rendent à la station de peinture. Deux couches y sont appliquées : d’abord une peinture activée par la chaleur que l’on recouvre ensuite d’une autre en poudre vaporisée.

IMG_9105

3 – Pièces par pièces
Alors que le châssis est en préparation, un employé amasse soigneusement les diverses pièces qui seront ensuite envoyées à la chaîne de montage. Il dépose chaque pièce dans des cases disposées sur un train automatisé (l’usine en compte 80) qui ira prendre position sur la chaîne de montage. Cet employé doit apporter une attention particulière à sa tâche puisque chaque unité est différente de la suivante.

IMG_9104

4 – C’est l’heure de l’assemblage
La chaîne de montage est séparée en trois sections. Celle du centre est pour le châssis alors que les deux autres sont destinées aux morceaux.

IMG_9103

5 – On teste le tout
À la fin de la chaîne de montage, chaque unité est installée sur une station de test pour s’assurer que l’accélération et le freinage sont au rendez-vous. Certaines unités avec cabine fermée passent dans une pièce fermée pour tester leur étanchéité sous la pluie.

IMG_9110

6 – Prêt à partir
Les unités sont ensuite alignées avant d’être directement mises dans des camions en direction de leur destination finale.

KubotaSK_Event_580

NDLR – Notre journaliste s’est rendu en Géorgie à l’invitation de Kubota, toutes dépenses payées.