fbpx
Photo : Archives TCN

Photo : Archives TCN

Des bouchons intelligents pour chevaux

Imaginez les progrès que vous pourriez faire en matière de prévention de la maladie si vous pouviez connaître en temps réel les signes vitaux de votre cheval. Voilà l’ambitieuse mission que s’est donnée une jeune entreprise québécoise qui veut créer des bouchons d’occlusion dotés de capteurs biométriques.

Baptisés « eQuiet », ces bouchons intelligents accompliraient une double fonction : réduire de façon significative le bruit ambiant pour améliorer la concentration du cheval tout en recueillant ses données biométriques afin qu’elles soient acheminées à son propriétaire via un ordinateur ou un téléphone intelligent.

En plus d’épouser les parois  du canal auditif du cheval,  les bouchons eQuiet renferment  des microphones interne et externe pour une atténuation du bruit supérieure aux bouchons actuellement offerts sur le marché.

En plus d’épouser les parois du canal auditif du cheval, les bouchons eQuiet renferment des microphones interne et externe pour une atténuation du bruit supérieure aux bouchons actuellement offerts sur le marché.

L’idée d’une telle invention remonte à 2014. Daniel Ferland, preneur de son de carrière et grand amateur de chevaux, assistait alors à un concours hippique à Blainville. L’homme a vite constaté que la présence de vents forts, d’enfants qui jouaient dans les estrades et d’un chantier de construction à proximité ce jour-là dérangeait les chevaux, malgré l’utilisation de bouchons passifs. « Un professeur d’équitation m’a demandé si de meilleurs bouchons auraient changé la donne. Sa question a piqué ma curiosité et j’ai commencé à me pencher là-dessus. »

S’inspirant des technologies d’atténuation de bruit déjà existantes pour les humains, Daniel Ferland a d’abord conçu avec l’aide d’audiologistes des bouchons qui épousent les parois du canal auditif du cheval. Résultat : grâce à des microphones interne et externe placés à l’intérieur du eQuiet, le bruit qu’entend l’animal est diminué de 20 à 40 décibels (dB), contre environ 5 dB pour les bouchons traditionnels.

Outils de prévention

Par la même occasion, Daniel Ferland a décidé d’y inclure un GPS, un accéléromètre et un gyroscope pour mesurer les performances du cheval, mais plus important encore, il y a inséré des capteurs biométriques pour mesurer ses signes vitaux. « En ayant accès à des données comme le rythme cardiaque, la respiration ou la température corporelle, un propriétaire ou un vétérinaire pourrait détecter des anomalies avant même l’apparition des symptômes d’un problème de santé. »

L’entreprise fondée par l’inventeur, Ossicles Technologies, a notamment travaillé avec des étudiants en génie électrique de l’École de technologie supérieure de Montréal pour miniaturiser le dispositif. La prochaine étape pour Ossicles sera de concevoir un algorithme permettant de livrer en temps réel les données recueillies sur un appareil électronique.

À l’heure actuelle, l’entreprise collabore avec le Centre collégial de transfert de technologie en télécommunications de Trois-Rivières (C2T3) pour en arriver à un produit minimum viable au printemps 2020 en vue de mener des tests avec des cavaliers et des vétérinaires. Ossicles, qui est encore à la recherche de partenaires financiers, vise une commercialisation du eQuiet en 2021. 

David Riendeau, journaliste