fbpx

Foie gras contre vins californiens

Les Californiens ne peuvent plus déguster de foie gras depuis le 1er juillet, ce que dénoncent vertement les producteurs français.

La production et la commercialisation du foie gras sont désormais interdites sur le territoire de cet État qui avait cédé, en 2004, à la pression de groupes opposés au gavage des oies et des canards.

En guise de représailles, le député du Gers, Philippe Martin, a demandé aux restaurateurs et aux cavistes d’arrêter de vendre des vins de Californie tant que la loi de cet État sur le foie gras n’aura pas été retirée.

De son côté, le Comité interprofessionnel du foie gras (CIFOG) soutient que le gavage respecte la physiologie de l’animal dont l’œsophage est élastique, à la différence de celui des humains. Les professionnels français soutiennent que le foie gras est une partie importante du patrimoine gastronomique français, reconnu par l’Unesco, et qu’il n’y a aucune raison d’accepter l’interdiction imposée par la Californie.

Les Français nourrissent l’espoir que la Californie fasse marche arrière, à l’instar de la Ville de Chicago. Cette dernière est revenue, deux ans plus tard, et sous la pression des restaurateurs, sur sa décision d’interdire le foie gras votée en 2006.