fbpx
Richard Fleury a perdu quelque 5 000 entailles sur les 20 300 que compte son érablière. Photos : Gracieuseté de Richard Fleury

« On en a pour deux ans à ramasser le bois. La tornade a dévasté l’érablière sur 200 à 400 mètres de large et cinq kilomètres de long. Au total, j’ai perdu 5 000 entailles, ce qui correspond au quart de ma production. En quatre à cinq minutes, les arbres se sont cassés ou ont carrément été déracinés; tout a été rasé par la force des vents. »

...
Lire plus