fbpx

Le ver de terre, un allié indispensable en agriculture

L’utilité du ver de terre est souvent associée à la pêche sportive. Pourtant, c’est un allié très important en agriculture. La présence de vers de terre nous permet d’en connaître davantage sur la santé des sols.

publi-187467-cabane

Pendant la nuit, le lombric ramasse des résidus autour de son tunnel pour en faire une cabane facilement observable.

Les vers de terre sont classés en trois grandes catégories, selon leur mode de vie. Tous les vers font un excellent travail, mais le lombric creuse des tunnels jusqu’à 3 m dans le sol, qui peuvent durer jusqu’à 30 ans. Il est le seul à construire des cabanes. En effet, pendant la nuit, il ramasse des résidus autour de son tunnel pour en faire une cabane facilement observable. Si vous voyez 25 tunnels au mètre carré, vous avez de trois à cinq millions de vers de terre à l’hectare qui travaillent pour vous!

L’effet des vers de terre sur la santé de nos sols

La présence de vers de terre permet d’améliorer l’aération des sols, la croissance des racines et la gestion de l’eau, de diminuer l’érosion et de maintenir le pH. La fertilité du sol est d’autant plus augmentée, considérant que les turricules de vers (excréments de vers de terre) contiennent une foule de micro-organismes bénéfiques.

Surtout, rappelez-vous qu’un sol habité par des vers de terre est en santé et qu’un sol en santé, c’est payant. En effet, un sol vivant est le point central d’une agriculture durable et rentable.

Consultez le conseiller du club-conseil de votre région pour en connaître davantage sur vos populations de vers de terre; il pourra vous aider à en évaluer le nombre et à maintenir leur présence. Vous avez peut-être des millions de travailleurs dans vos sols, qui souhaitent faire connaissance et entretenir une relation durable avec vous.

Hélène Beaumont, agronome
Club agroenvironnemental de l’Estrie

bandeau-bas_clubs-conseils