fbpx
Sans entretien, les arbres peuvent devenir une nuisance, comme le montre cette photo d’une haie brise-vent prise avant la taille. Photos : Benoît Poiraudeau, MAPAQ

Sans entretien, les arbres peuvent devenir une nuisance, comme le montre cette photo d’une haie brise-vent prise avant la taille. Photos : Benoît Poiraudeau, MAPAQ

Tanné d’accrocher vos miroirs de tracteurs ?

Le programme Prime-Vert du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) offre du soutien dans la réalisation d’interventions agroenvironnementales, en accordant, entre autres, des subventions pour l’entretien de haies brise-vent et de bandes riveraines agroforestières.

L’implantation de bandes riveraines et de haies brise-vent a été assez populaire au cours des dernières années. Le programme Prime-Vert aura contribué à cet essor en finançant de 70 % à 90 % des implantations. Ces systèmes agroforestiers comportent de nombreux avantages tels que la captation du carbone, la réduction de l’érosion, l’augmentation de la biodiversité, la diversification des revenus et la diminution du ruissellement.

En revanche, une haie brise-vent bien taillée présente de nombreux avantages, notamment la diminution des branches qui dépassent et qui « accrochent les miroirs » des tracteurs.

En revanche, une haie brise-vent bien taillée présente de nombreux avantages, notamment la diminution des branches qui dépassent et qui « accrochent les miroirs » des tracteurs.

En revanche, sans entretien, les arbres peuvent devenir une nuisance à plusieurs égards. C’est pourquoi la taille revêt une importance capitale. Parmi les avantages de celle-ci, on note : la diminution des branches qui dépassent et qui « accrochent les miroirs » des tracteurs, la réduction des branches tombées au champ ou dans les cours d’eau, l’augmentation de l’efficacité des systèmes (maintien des fonctions), l’amélioration de la santé des végétaux, une valeur ajoutée aux arbres et une amélioration de l’accès à l’ombre aux animaux par temps chaud.

Du soutien pour l’entretien

Malgré les bienfaits incontestables des bandes riveraines et des haies brise-vent, leur entretien coûte cher. Bonne nouvelle, le programme Prime-Vert offre depuis deux ans du financement pour soutenir les producteurs agricoles dans cette activité. En effet, la taille est désormais financée pour des systèmes agroforestiers de deux à quinze ans grâce au Soutien à la remise en fonction des haies et des bandes riveraines subventionnées par le Ministère. Ce soutien financier s’adresse à des systèmes ayant été préalablement subventionnés par le programme Prime-Vert. Les producteurs agricoles qui désirent entretenir leurs systèmes agroforestiers peuvent bénéficier de 4 000 $ par année, ce qui couvre de 70 % à 90 % des frais encourus. Un montant maximal de 10 000 $ sur cinq ans est offert. Les montants alloués varient de 0,50 $/m linéaire à 2 $/m linéaire en fonction de l’âge de la haie. D’autres montants peuvent être octroyés pour réaliser l’état des lieux et faire l’attestation des travaux. 

Pour de plus amples informations, informez-vous auprès de votre direction régionale du MAPAQ ou de votre club-conseil, ou consultez le document administratif de Prime-Vert à l’adresse suivante : mapaq.gouv.qc.ca/SiteCollectionDocuments/Formulaires/V1_M4300_Amenagements_Agroenvironnementaux_durables.pdf.

Frédéric Lebel, Agroéconomiste, Professeur en Technologie de la production horticole agroenvironnementale à l’Institut de technologie agroalimentaire du Québec, campus La Pocatière, et professeur associé à Biopterre