fbpx
Services agricoles Grondin possédait 500 acres de terres cultivées en céréales à La Pocatière. Crédit photo : Gaétan Grondin

Services agricoles Grondin possédait 500 acres de terres cultivées en céréales à La Pocatière. Crédit photo : Gaétan Grondin

Vendre sa ferme, une question de « timing »

Ce texte est une présentation de
David Fafard, courtier immobilier.


Sans relève, Gaétan Grondin et Céline Pelletier savaient qu’ils devraient vendre un jour la ferme familiale et l’animalerie Services agricoles Grondin. Parce qu’ils ont choisi le bon moment pour vendre et qu’ils ont été bien accompagnés, les deux propriétaires de l’entreprise profitent aujourd’hui d’une retraite bien méritée.

« Je ne voulais pas liquider ça. On avait travaillé tellement fort pour faire croître notre entreprise », raconte Gaétan Grondin.

Lui et sa conjointe se retrouvaient cependant à la croisée des chemins : pour que Services agricoles Grondin continue de prospérer, il fallait grossir. « Grossir, ça voulait dire s’embarquer pour encore au moins dix ans. On n’était pas prêt à faire ça. »

La vente, en bref

  • Services agricoles Grondin
  • La Pocatière
  • Ferme céréalière de 500 acres
  • Production de semences et plan de séchage
  • Commerce spécialisé en nourriture pour animaux domestiques et produits agricoles
  • Acquéreur : Ferme Pellerat

L’idée de vendre était donc dans l’air depuis un moment sans que les deux entrepreneurs n’aient le temps de se lancer officiellement dans les démarches. Lorsqu’ils ont rencontré, par hasard, le courtier immobilier spécialisé en agriculture David Fafard, ils ont tout de suite sauté sur l’occasion. Ils venaient de trouver un allié de confiance pour entamer leur projet de retraite.

« On avait confiance en lui, parce qu’il a pris le temps de nous écouter, indique Céline Pelletier. Il a fait preuve de beaucoup de professionnalisme. »

Services agricoles Grondin, c’était une entreprise prospère qui comptait des terres, un magasin et un plan de séchage à la fine pointe de la technologie.

Services agricoles Grondin, c’était une entreprise prospère qui comptait des terres, un magasin et un plan de séchage à la fine pointe de la technologie.

Le courtier leur a expliqué l’importance du timing dans ce genre de transaction. « Il ne faut pas attendre d’être obligé de vendre, par exemple quand tu tombes malade. Ça permet de garder un rapport de force dans la transaction », souligne le spécialiste en immobilier agricole.

Alors que l’âge moyen des exploitants agricoles du Québec est de 53 ans, il est temps de passer le flambeau à la relève, croit l’expert.

L’esprit tranquille

« Depuis quelques années, j’avais des producteurs du coin qui me disaient qu’ils étaient intéressés à acheter. On est proche de ces familles-là, alors il fallait que la vente soit faite dans les règles de l’art pour éviter les conflits », mentionne Gaétan Grondin.

Selon lui, au-delà de l’accompagnement à chacune des étapes de la vente, l’avantage de faire affaire avec le courtier immobilier est qu’il devenait un intermédiaire neutre au centre de cette importante transaction.

Le courtier a donc rencontré les trois familles intéressées. Il a présenté les offres aux vendeurs et laissé la chance à tous les coureurs. C’est finalement la Ferme Pellerat qui a fait l’acquisition de Services agricoles Grondin.

Céline Pelletier s’est tout de suite sentie en confiance quand elle a rencontré David Fafard.

Céline Pelletier s’est tout de suite sentie en confiance quand elle a rencontré David Fafard.

« David nous a épaulés tout au long du processus. Il prend son travail au sérieux. Même le notaire trouvait qu’il demandait beaucoup de documents, rigole Gaétan Grondin. C’est la preuve qu’il est très rigoureux! »

En un mois et demi, la vente de Services agricoles Grondin était réglée. Finis les heures de fou et le travail sept jours sur sept. Céline Pelletier et Gaétan Grondin, alors âgé d’à peine 52 et 55 ans, se retrouvaient soudainement avec plus de temps pour profiter de la vie.

« On a commencé à vivre. On voyage. On se retrouve, s’enthousiasme Céline Pelletier. Grâce à l’accompagnement de David Fafard, on dort l’esprit tranquille! »

Depuis qu’ils ont vendu leur entreprise agricole, Gaétan Grondin et Céline Pelletier profitent de la vie.

Depuis qu’ils ont vendu leur entreprise agricole, Gaétan Grondin et Céline Pelletier profitent de la vie.


Ce texte est une présentation de
David Fafard, courtier immobilier