fbpx
Photo : Shutterstock.com

Photo : Shutterstock.com

Regroupement d’assurances collectives AGRIcarrières-UPA

AGRIcarrières et l’Union des producteurs agricoles (UPA) mettent en place un regroupement d’assurances collectives pour répondre à un besoin des employeurs agricoles. Ce projet voit donc le jour à la demande des producteurs.

« Les entreprises agricoles qui veulent se démarquer à titre d’employeur de choix se doivent d’offrir des avantages concurrentiels à leurs futurs employés, surtout dans le contexte du marché du travail que nous vivons actuellement, souligne la directrice générale d’AGRIcarrières, Geneviève Lemonde. Ce regroupement d’assurances collectives est tout indiqué pour ajouter une note attractive aux fermes qui sont en mode recrutement de main-d’œuvre. Nous avons réfléchi celui-ci pour qu’il soit flexible, abordable, voire indispensable. »

Des sondages d’intérêt et différentes analyses ont été réalisés au cours des derniers mois afin d’en arriver à la présente proposition. La firme Service d’assurance et gestion d’entreprises (SAGE) accompagne AGRIcarrières et l’UPA dans ce projet.

L’assureur qui a été choisi pour le programme est Desjardins. Deux modules de couverture déclinés en quatre différentes classes d’employés sont prévus. Pour adhérer, il faut au minimum deux employés par entreprise. Ceux-ci doivent y travailler au moins 15 heures par semaine et ce, au minimum six mois par année.

Que ce soit la protection pour l’assurance-vie, la mort accidentelle et mutilation, les personnes à charge, les maladies graves, les médicaments, les paramédicaux et autres frais médicaux, l’assurance-voyage, l’assurance invalidité de longue durée et les soins dentaires, tous les détails des possibilités sont expliqués dans un webinaire accessible à cette adresse : bit.ly/3ZhqNuH.

La démonstration y est faite que, lorsque l’employeur et l’employé se partagent les primes à 50 %, le montant à payer est avantageux comparativement aux cotisations obligatoires à la Régie de l’assurance maladie du Québec, et ce, pour une couverture beaucoup plus complète.

Date limite du 1er février 2023

L’objectif est de démarrer le programme le 1er février 2023. Pour ce faire, une cible de 150 employés a été fixée.

Les employeurs intéressés peuvent communiquer avec Marie-Ange Bonin, conseillère en avantages sociaux chez SAGE, par téléphone au 1 877 622-8550, poste 4178, ou par courriel à l’adresse [email protected].