fbpx
Le DairyRobot R9500 de GEA

Le DairyRobot R9500 de GEA

Le DairyRobot R9500 de GEA offre une évolution constante de ses fonctionnalités

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

DRUMMONDVILLE – Des milliers de producteurs laitiers dans le monde traient leur troupeau à l’aide de robots GEA. Ces éleveurs laitiers dépendent de la fiabilité des systèmes GEA pour récolter du lait de haute qualité, optimiser la production et recueillir des données individuelles sur la vache afin de mieux gérer le troupeau. La conception intelligente du DairyRobot R9500, plus ingénieuse encore avec ses nouveaux ajouts, reflète l’intention claire de GEA de poursuivre sa quête constante de l’excellence.

« Les robots de traite représentent une solution facile pour gagner du temps durant la journée et nous sommes ravis de pouvoir pousser l’efficacité agricole encore plus loin grâce aux nouvelles caractéristiques du DairyRobot R9500, » a déclaré Jérôme Voyer, Spécialiste des ventes de systèmes de traite automatisée GEA au Canada. « Les caractéristiques comprennent un entretien plus simple, moins de services requis et des diagnostics plus rapides pour accroître la disponibilité et vous accorder plus de temps à d’autres tâches. En plus, le nouveau logiciel réduit le temps dans la stalle afin que plus de vaches puissent se faire traire par stalle ou gagner plus de traite par jour. »

Voici les nouvelles caractéristiques du DairyRobot R9500:

Le processus de traite In-Liner EverythingMC amélioré

L’une des principales caractéristiques du DairyRobot R9500 est le processus de traite In-Liner EverythingMC qui effectue toutes les étapes de la traite en un seul attachement; nettoyage, stimulation, égouttage, traite et post-trempage. Ce processus, tout en un, représente la façon la plus hygiénique de traire les vaches. La propreté et l’attention portée à la qualité du lait continuent entre chaque traite après le retrait des gobelets-trayeurs. L’intérieur et l’extérieur des gobelets-trayeurs sont lavés et rincés entre chaque traite et la caméra de fixation est également nettoyée pour favoriser la santé de la vache, la qualité du lait et le rendement du robot.

L’une des principales caractéristiques du DairyRobot R9500 est le processus de traite In-Liner EverythingMC qui effectue toutes les étapes de la traite en un seul attachement; nettoyage, stimulation, égouttage, traite et post-trempage.

L’une des principales caractéristiques du DairyRobot R9500 est le processus de traite In-Liner EverythingMC qui effectue toutes les étapes de la traite en un seul attachement; nettoyage, stimulation, égouttage, traite et post-trempage.

Le processus de traite In-Liner EverythingMC est maintenant plus raffiné car il a fait l’objet de la plus importante mise à jour depuis le lancement des robots GEA. De nouveaux logarithmes logiciels permettent d’optimiser la procédure de nettoyage après la traite en laissant certaines fonctions se produire simultanément, ce qui retranche des secondes du processus. Cela réduit le temps de stalle. Plus précisément, lorsqu’une vache quitte la stalle, la prochaine se fait traire plus tôt. Ce gain de temps signifie que le robot passe un plus haut pourcentage de son temps à traire les vaches tout en préservant la haute qualité du lait produit.

 « Chaque jour en Amérique du Nord, plus de 100 000 traites de vache se servent de la technologie In-Liner EverythingMC de GEA, qui s’est révélée être sécuritaire, fiable et efficace, » de dire Jérôme Voyer. « C’est tout simplement la meilleure procédures de traite exécuté dans un laps de temps optimal; rapidité d’attachement, vitesse de traite et vitesse de nettoyage afin de préparer la stalle pour la prochaine traite. »

 Un entretien facile et plus rapide

Comme vous le savez, le temps c’est de l’argent! Que vous soyez un employé sur la ferme ou un technicien de concession, vous effectuez des tâches d’entretien sur le robot. Les robots GEA utilisent un module de service unique et amovible. Le tiroir de service s’enlève et peut être remplacé par une unité de rechange entièrement prête et à jour pour réduire le temps d’arrêt.

Le tiroir de service s’enlève et peut être remplacé par une unité de rechange entièrement prête et à jour pour réduire le temps d’arrêt.

Le tiroir de service s’enlève et peut être remplacé par une unité de rechange entièrement prête et à jour pour réduire le temps d’arrêt.

« Grâce à cette toute récente mise à jour, nous avons rendu le tiroir de service plus ergonomique et accessible aux composants clés, » a déclaré Jérôme Voyer. « Le tiroir est de conception plus large et a des boyaux identifiés par couleur pour correspondre à chaque quartier dans le module de service pour un entretien rapide et intuitif. »

De nombreux composants offrent désormais une durée de vie prolongée. Cette amélioration provient de nombreux tests exercés pour améliorer le temps de service, réduire les frais d’entretien annuels tout en maximisant le rendement et la fiabilité.

Une gestion efficace de la vache

L’attachement manuel au moyen du robot est essentiel pour entrainer les génisses, traire une vache fraîche ou examiner une vache qui a besoin d’attention particulière. Le DairyRobot R9500 comprend une aire d’opération donnant un accès au pis. De la même façon que pour une salle de traite conventionnelle, l’attachement peut se faire manuellement et les vaches taries peuvent être traitées dans un environnement sécuritaire.

Le nouveau logiciel comprend un mode de séparation qui permet de traire une série de vaches à besoins particuliers dont le lait doit être séparé du lait allant au réservoir sans qu’un nettoyage intermédiaire de la stalle soit nécessaire entre chaque vache.

« La traite en série de vaches à besoins particuliers signifie que vous pouvez accomplir plus de tâches quotidiennes plus vite, rouvrir la stalle à la circulation normale des vaches et passer ensuite à d’autres tâches, » a déclaré Jérôme Voyer. « En réduisant le besoin de nettoyer entre la traites des vaches, cela diminue considérablement la consommation d’eau, de détergent et d’électricité. »

Fonctionnement plus durable

Depuis sa création, le robot GEA a été accompagné d’une unité d’alimentation simplifiée permettant de fonctionner de façon économique et viable. Comparativement aux autres robots sur le marché, une unité d’alimentation peut maintenant soutenir quatre robots de traite et optimiser la consommation d’eau et d’énergie.

« Une seule unité d’alimentation pour quatre robots vous permet aussi de faire des économies sur les pièces et de réduire les coûts d’opération pour des installations à stalles multiples, » de dire Jérôme Voyer. 

Rester à jour avec l’évolution de la technologie

La technologie du robot GEA est incroyablement modulaire. Le même module de stalle robotisée qui est utilisé pour un robot de traite est utilisé aussi pour les stalles d’un carrousel de traite entièrement robotisé.

« La technologie évolue rapidement et grâce à la modularité de GEA, vous pouvez évoluer avec la toute dernière technologie, » explique Jérôme Voyer. « Vous pouvez ajouter des options telles que le capteur sophistiqué de compte de cellules somatiques, la surveillance de pulsation et d’autres nouvelles fonctionnalités, et ce, même après l’installation. C’est rassurant de savoir que l’équipement GEA évolue avec le temps. »

Les principes de conception du DairyRobot R9500 de GEA sont axés sur l’optimisation de l’efficacité et de la rentabilité. « Grâce à l’ingénierie bien pensée, nous pouvons créer un robot plus durable, » a déclaré Jérôme Voyer. « Le DairyRobot R9500 consomme moins d’énergie et réduit le besoin de consommables tout en faisant la traite de plus de vaches. Le DairyRobot R9500 est un investissement fiable pour votre ferme. »

Pour de plus amples renseignement sur le GEA DairyRobot R9500 et contactez votre concessionnaire de traite robotisée GEA.