Lutte biologique contre le phylloxéra de la vigne

Le phylloxéra est un insecte piqueur que l’on appelle également puceron galligène de la vigne. Ce nom lui vient du fait qu’il se développe sur le feuillage dans des galles.

Celles-ci sont des sortes de petits nids végétaux issus de la déformation des feuilles au cours de leur croissance causée par les piqûres des pucerons. On peut compter jusqu’à cinq générations par an. L’insecte en lui-même n’est pas dommageable pour la vigne. Il n’est pas connu comme un vecteur de virus ou de phytoplasmes.

Dans les cas de fortes infestations, les galles sont présentes en très grand nombre et causent des déformations sévères au feuillage. En plus des aspects esthétiques, ces dommages peuvent diminuer la photosynthèse du plant et provoquer un retard de maturité et une résistance au froid moins importante.

Les galles sont très utiles à l’insecte. Elles servent de barrière contre les prédateurs, les maladies, les conditions climatiques, mais aussi contre beaucoup d’insecticides. La difficulté à atteindre l’insecte rend autant la lutte conventionnelle que biologique très ardue et l’on a cherché des solutions de remplacement aux insecticides systémiques.

L’huile minérale ou végétale, homologuée en viticulture et permise en production biologique, est efficace contre toutes les espèces de pucerons, de cochenilles et d’acariens. Depuis trois ans, le Dura-Club teste des applications très tôt au printemps sur la première génération d’insectes avant la formation des premières galles. Les résultats obtenus ont montré l’efficacité de l’huile. De plus, les stratégies de l’utilisation de cette dernière en fonction des sites et des cépages ont été optimisées.

L’accompagnement des producteurs concernant les précautions d’application et de mélange à prendre permet actuellement de déployer cette pratique. Cette dernière, qui était mise en œuvre chez un ou deux viticulteurs au départ en 2014, s’est étendue à une dizaine d’entre eux environ, qui luttent désormais de façon biologique contre ce ravageur.

Consultez le conseiller du club-conseil de votre région pour en connaître davantage sur la lutte biologique contre le phylloxéra de la vigne.

Raphaël Fonclara, agr., Club-conseil Dura-Club inc.